Qui sont les wheelers ou eletrotteurs? Galerie de portrait

Ils conduisent une gyroroue  ou une trottinette électrique Qui sont ces drôles d'individus qui se déplacent sur une, ou deux roues ?

 Ils ont adopté ce moyen de transport, il y a quelques mois ou des années ? Ils ont entre 6 et 70 ans ? Ils habitent à Paris ou en Province, en ville ou à la campagne ? Des histoires différentes, mais un seul point commun : leur engin de déplacement personnel motorisé leur a changé la vie ! On les appellent "wheelers" et "electrotteurs". Il se déplace seul mais aiment à se rassembler sur des groupes d'utilisateurs sur les réseau sociaux, faire des balades ensemble le soir ou le week-end, des "randos wheel". Une passion les animent, partager les astuces, les bons plans, raconter comment ils ont appris a faire de la roue, ou comment il customise leur trottinette. Les wheelers aiment le partage ! Ils nous ont confié leur expérience retrouver dans leur portrait comme ils sont tous différents et pourtant ils ont tous un point commun: En changeant de mobilité, leur vie a changé et ils nous confient en quoi elle est meilleure aujourd'hui!

 

Découvrez le vrai visage des wheelers et electrotteurs à travers ces témoignages. Découvrez comment ce mode de déplacement a modifié leur façon de se déplacer mais pas que...! Vous aussi, l'EDPM a changé votre vie ? Partagez votre expérience via nos réseaux.

 

 

georges-livreur-en-roue

Georges, Etre livreur et Wheeler

 

Ce wheeler Nantais de 28 ans a déjà un job qui l'occupe à plein temps et lui procure un salaire honnête. Pourtant, depuis quelques semaines il a décidé d'expérimenter la livraison de repas  UberEat et Deliveroo avec une roue électrique. Il alterne selon ses besoins entre une Kingsong 16S et une Rockwheel GT16. George, livreur à gyroroue partage avec nous son ressenti après 10 semaines d'expérience. La gyroroue est-elle un véritable atout pour la livraison à domicile ? Notamment grâce à sa compacité, elle peut être emmenée plus facilement à l'intérieur des restos ou des habitations. Pas besoin de la garer, pas de risque de se la faire voler.

 

 

Qu'est-ce qu'un Wheeler : la définition 

Ne cherchez pas dans le dictionnaire... le terme n'est pas encore consacré par le Larousse ni le petit robert... Un wheeler est un pratiquant de gyroroue tout simplement. Un adepte du déplacement léger électrique.

Etre wheeler dépasse parfois la simple pratique d'un EDPM (Engin de Déplacement Personnel Motorisé),  c'est un passioné de glisse électrique,  un épicurien du déplacement.

On peut les croiser n'importe où.. seul ou à plusieurs, dans les villes en prtique urbaine, ou dans les champs en offroad... sur les voies vertes et les EUROvélos pour les roadtripeurs.. On les trouvent sur les groupes facebook, whatsapp ou instagram, ils partagent volontiers leurs aventures épiques dans des vidéo youtube...

 

photo-wheeler-pascal

Pascal, un wheeler élu qui roule pour vous

 

Suivons : Pascal l'homme politique qui roule. Pascal, est un wheeler parisien qui roule depuis 2014 ! Un pionnier en la matière.

Quand il découvre la gyroroue, il y a encore très peu de wheelers. Pas de groupes facebook, par de forums dédiés ; et surtout pas de guides, ni de tutos pour apprendre à la maîtriser... Alors au début, il s'accroche...Et après quelques heures, il glisse enfin ! La roue ça rapproche... Il rencontre rapidement d'autres wheelers dans la capital et le petit groupe s'organise des sorties. Comme Pascal est un élu municipal, il fait parler ! Avec près de 10 000 km, Pascal nous raconte comment et pourquoi il a abandonné voitures et motos pour la roue électrique. Combinée à de l'autopartage, la gyroroue lui semble le moyen de déplacement idéal. 

 

 

Comment devenir un wheeler?

 

Au départ, c'est un défi personnel... dompter la bête... Même si l'apprentissage est accessible à tous en thérorie, il nécessite un effort, quelques heures ou quelques jours pour la maîtriser. La première fois, fait toujours un peu peur, vais-je y arriver? Se lancer, encore, recommencer... Rouler 1 m, puis 2, puis 5, puis 20, Puis 100...... jusqu'à ce qu'il ne faille plus réfléchir à sa posture, jusqu'à ce que sa gyroroue devienne un prolongement de soi même... regarder au loin..., recommencer encore. Monter descendre, longer ce chemin, à l'endroit et à l'envers... jusqu'à rouler sans plus y penser. Virer, tourner, faire des huit.. Jusqu'au moment magique ou ça semble être si facile, ou la roue semble tenir toute seule... Un moment magique ou on se sent si fier!

Après c'est un plaisir inégalié, des sensations de glisse, la satisfaction de la liberté..  Se déplacer n'est plus une corvée, c'est juste un plaisir. Un plaisir du quotidien sur son trajet domicile-travail, et un plaisir du week-end pour partir en ballade un plasir de vacances pour partir en roadtrip de plusieurs centaines de kilomètres...

 

ken-le-grand-pere-wheeler-et-ses-amis

Ken, Le papi wheeler happy

 

Il y a t-il un âge pour faire de la roue ? Laissez vous surprendre par le témoignage de Ken. Notre papi habite à Hong-Kong et a retrouvé une seconde jeunesse depuis qu'il roule en monocycle électrique. Ken le grand-père en gyroroue vous prouve qu'il n'y a pas d'âge pour en faire ! Grace à elle, il sort de nouveau et a appris à se socialiser. En effet, la communauté des wheelers est forte et cela lui a permis de rejoindre des groupes d'usagers souvent plus jeunes que lui, mais qui l'accueillent à bras ouverts pour des balades dans la ville. La roue en plus de lui permettre de se déplacer plus vite et plus loin, lui brise son isolement.

 

 

photo-remy-marchand

Rémy, electrotteur un jeune actif pressé

 

Découvrez Rémi, Il e-trott pour gagner du tempsRémi a tout juste 25 ans, il est jeune travailleur en province, il enchaîne deux boulots et veut quand même trouver du temps à consacrer à une association qui lui tient à coeur. La trottinette électrique s'est révélée être un bon moyen de gagner ce temps précieux dans une vie bien remplie !  

Comme beaucoup d'electrotteurs il a commencé par une Xiaomi M365, une  trottinette électrique à petit prix qui lui en a fait découvrir tout le potentiel. Depuis il est passé successivement par des modèles E-TWOW et Speedway. C'est certain, la trottinette électique devient rapidement addictive. Il circule sur les pistes cyclables. Au Mans , il semble que le réseau soit bien développé. C'est là qu'il se sent le plus en sécurité. En gagnant du temps sur son trajet , c'est de la fatigue en moins et du sommeil en plus qu'il a obtenu ! 

 

 

wheeleuse montpellier

Méline, wheeler au féminin 

 

On échange avec Méline : La roue ce n'est pas que pour les garçonsCette Montpelliéraine se définit elle-même comme une joyeuse "geeko écolo". Elle nous fait partager sa découverte des nouvelles mobilités et son expérience ! Elle s'est prêtée avec humour et humilité au jeu du question/réponse. Après un bref passage en gyropode segway, elle découvre la gyroroue. Depuis, rien n'est plus tout à fait pareil et elle se demande souvent comment elle ferait sans.

Elle a ré-organisé sa façon de faire les courses ou d'aller en ville. Ses balades se sont même transformées en passion qu'elle fait découvrir sur sa chaine youtube. La roue est pour elle un moyen de visiter les régions qu'elle traverse dans des conditions idéales. Pour elle "ce n’est pas du tout un simple gadget mais un véritable moyen de transport, petit et fluide ce qui est particulièrement appréciable dans nos villes de plus en plus congestionnées et polluées par la circulation automobile"

 

 

trottinette-n1b-v2

Joseph et Sandra, des parents en trottinette électrique

 

À 34 et 29 ans, Joseph et Sandra, des parents  ont changé de vie grâce à la trottinette électrique ils sont parents de 3 enfants. Depuis de nombreuses années le stress faisait parti de leur quotidien, entre les embouteillages et le moment où il fallait déposer/chercher les enfants ; Joseph et Sandra n'en pouvaient plus de vivre en dépendant des transports en commun ou de leur voiture. Aujourd'hui, ils sont plus sereins grâce à la trottinette électrique.  

 

 

portrait-de-wheeler-femme-roue-electrique

Femmes et wheelers : Girls power!

 

Elles ne sont pas aussi nombreuses que les hommes, mais elles sont de plus en plus présentes dans le paysage urbain. Nous avons souhaitez interviewer ces femmes qui ont décidé de se déplacer autrement et d'oser les micromobilités, et plus précisement la gyroroue. Pour certaines il s'agit d'un moyen de déplacement occationnel, plus souvent utilisé pour les loisirs qu'autre chose... Mais pour d'autres, la monoroue électrique est devenue leur locomotion de tous les jours, ou encore en complément d'une autre mobilité. 

 

À travers ce témoignage, elles nous partagent leur vision des choses... Pourquoi elles ont décidé de ne pas faire comme les autres ! Elles se confient sur le regard de leur entourage, et elle nous partagent leurs fabuleuses idées pour convaincre d'autres femmes de se lancer. Découvrez ces femmes qui ont décidé de se déplacer autrement...

 

 

 

portrait-wheelers-tom-handicapé-gyroroue

HANDICAPÉ, IL SE DÉPLACE EN GYROROUE...

Il s'appelle Tom, en 2010 il a vécu un évènement qui a totalement bouleversé sa vie... un accident de voiture. Suite à des complications médicales causées par l'accident, l'homme a dû être amputé d'une jambe et la remplacer par une prothèse. Une séquelle physique qui l'a longtemps empêché de vivre correctement. Marcher devenait compliqué à cause de la douleur, travailler n'était plus aussi simple, etc. 

Jusqu'au jour où grâce à internet, et plus précisément les réseaux sociaux, il est tombé sur cet engin de déplacement personnel motorisé : la roue électrique. Ce drôle d'engin lui a drôlement facilité la vie, et depuis il ne peut plus s'en passer.... Découvrez l'histoire de Tom, cet homme handicapé qui utilise une gyroroue depuis 1 an

 

 

il-abandonne-sa-voiture-pour-gyroroue

Grâce à la gyroroue, il a réalisé de folles économies ! 

Il s'appelle Medhi, il roule en gyroroue Inmotion V8F et il a fait le choix de vendre sa voiture pour se déplacer exclusivement en roue électrique. Pourquoi un tel choix ? Tous simplement parce-qu'il s'est rendu compte que le monocycle électrique est la mobilité qui offre le plus d'avantage qu'une voiture ou qu'une autre mobilité douce.

Ce wheeler lyonnais nous l'affirme : Avoir une roue électrique a été le meilleur investissement de sa vie ! Un plaisir retrouvé de se déplacer, des économies monstres engendrés, une compacité et puissance qui permet d'aller toujours plus loin. Découvrez le témoignage de Medhi, ce wheeler qui a réalisé des économies grâce à la gyroroue

 

portrait-wheelers-temoignage-couple-gyroroue-mobilityurban

Ce couple se marie en roue électrique ! 

Totalement insolite mais tellement fun ! Ce couple a décidé de surprendre leurs invités en mélant leur passion et leur amour... Ils ont décidé de mettre à l'honneur la gyroroue à leur mariage et cette idée a fait sensation. Découvrez le merveilleux témoignage de Maïlise et Sylvain un couple de "geek", passionnés par les micro-mobilités électriques depuis des années et qui ont découvert la roue électrique en 2017. Aujourd'hui elle fait partie de leur quotidien, au point qu'ils ont décidé de se marier en roue électrique

 

 

semaine-courtoisie-mobilityurban

Les wheelers et electrotteurs partagent leurs conseils pour plus de courtoisie sur la route ! 

Entre les voitures, les piétons, les cyclistes, etc. Il est difficile de se faire voir et surtout respecter par les autres... Alors lors de la semaine de la courtoisie qui a eu lieu en Mars, nos utilisateurs de gyroroues et de trottinettes électriques ont décidé d'élevé la voix et de partager leurs conseils du quotidien pour faire de leur déplacement un vrai bonheur. Respect du code de la route, respect des autres, anticipation, etc. Les wheelers et electrotteurs parlent de la courtoisie sur la route ! 

 

 

temoignage-wheeler-il-devient-proprietaire-de-sa-trottinette-electrique

Acheter une trottinette électrique a été sa plus belle décision ! 

Avec la pandémie du coronavirus, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir se déplacer autrement... Les trottinettes électriques offrant un moyen de se déplacer plus sain, plus rapide et pratique. Avec les divers confinements et le virus se transmettant par voie orale, croiser quelqu'un peut rapidement devenir problématique. C'est pour cela que Salvador a décidé de se mettre à la trottinette électrique... Après avoir laissé sa voiture, le covoiturage et les trottinettes électriques free floating, devenir propriétaire était une révélation ! Découvrez le témoignage de cet homme pour qui la patinette électrique a été son meilleur achat

 

 

 

Vous souhaitez vous aussi faire partager votre expérience ? N'hésitez pas, contactez-nous ! 

 

 

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,