ROAD-TRIP FRANCE-NORVEGE À TROTTINETTE ÉLECTRIQUE E-TWOW, IL L'A FAIT !

temoignage-wheeler-electrotteur-herve-magnin-voyage-etwow-trottinette

Vous êtes nombreux à tester les voyages en EDPM, et réaliser des road-trips en France, en Europe voire des tours du monde. Généralement ces voyages se font avec une roue électrique... Plus puissante, plus grosse batterie, plus compacte, la gyroroue nous a prouvé qu'elle était capable de nous emmener partout ! 

Toutefois, la trottinette électrique en est également capable... Et ce n'est pas forcément les plus gros des modèles, type Dualtron ou Speedway, qui peut le faire. Dans notre galerie des portraits wheelers/electrotteurs, nous vous présentons Hervé Magnin, un homme qui a décidé de réaliser un road-trip de 5000 km sur une trottinette électrique ETWOW, vous savez cette petite trottinette ultra-légère en 8 pouces ! 

 

 

portrait-wheeler-hervé-magnin-trottinette-etwow

ROAD-TRIP À TROTTINETTE ÉLECTRIQUE : COMMENT TOUT A COMMENCÉ  

Il s'appelle Hervé Magnin, ce savoyard de 58 ans est un écrivain, cinéaste et musicien, mais aussi electrotteur depuis 2 ans. Passionné par le monde qui l'entoure, cet écologiste dans l'âme n'en pouvait plus de réaliser 10 km par jour en voiture : "c'est complètement dingue le nombre de km que je faisais avec ma bagnole !" nous dit-il.

C'est pour répondre à cette problématique que l'homme a décidé de se tourner vers la patinette électrique.

"J'ai commencé à voir des trottinettes dans ma ville, il y a quelques années de cela... Mais j'ai décidé de sauter le pas il y a 2 ans, le Bourget-du-Lac étant mal desservi à l'époque en transport commun, il me fallait un engin qui me permette de faire mes trajets rapidement sans polluer comme la voiture" nous raconte-t-il.

Il découvre le modèle parfait pour lui une trottinette électrique d'occasion, sur Leboncoin : une ETWOW BOOSTER. Les capacités  de cet engin répondait totalement à ses problématiques urbaines du quotidien : "J'habite en haut d'une côte assez raide, il me fallait un modèle suffisamment puissant pour porter mes 70 kg et m'emmener tout là-haut sans grosses difficultés" nous partage Hervé. C'est d'ailleurs avec cette même patinette que l'homme a décidé de réaliser son road-trip, mais nous y reviendrons plus tard...!

 

Une fois les mains sur le guidon, l'electrotteur n'a pas eu de grosses difficultés à gérer la bête. Et si vous vous demandez quelle a été la réaction de ses proches ? Ils ont simplement souri en apprenant la nouvelle : "pour mes proches, je suis quelqu'un d'atypique, un peu bizarre, donc, ça ne les a pas surpris de me voir en patinette électrique, je suis d'ailleurs le seul à en faire !" nous partage Hervé avec amusement. Mais revenons à nos moutons...! Pour lui, rouler à trottinette électrique est à la portée de tous. Toutefois, cette facilité à manier l'engin n'exclut pas la prudence : "utiliser un tel engin demande une vigilance très grande. Je n'ai jamais trouvé nécessaire de porter un casque à vélo, par contre à trottinette électrique c'est primordial pour me sentir en sécurité !" nous explique t-il. L'année dernière, Hervé en a fait l'amère expérience : "je passais dans un rond-point à petite vitesse, la chaussée était glissante à cause de la pluie et des traces de gasoil et je suis tombé. Il faut savoir être prudent à trottinette car on peut rapidement se faire une entorse ou se casser autre chose. Clairement l'année dernière j'ai un peu morflé". Heureusement notre électrotteur est resté convaincu de cette mobilité, preuve en est, il a décidé de partir en voyage jusqu'au Cap Nord (Norvège) avec. 

 

"Si on peut faire de longues distances avec une trottinette électrique, on peut voyager...?!"

C'est de cette réflexion dont est parti le projet de road-trip d'Hervé. Après avoir réalisé quelques voyages à vélo et en auto-stop, notre pilote se demandait s'il pouvait en faire autant avec son EDPM... Il a alors pris le temps de se renseigner sur internet pour savoir si ce projet avait déjà été réalisé, mais il ne trouve rien : "Quand je pars en voyage, cela est souvent associé à un projet qui est assez significatif en terme de valeur".

 

 Hervé y a aussi vu une occasion de présenter sa son voyage dans des festivals du film d'aventure. "pour capter l'attention dans ce type de festival et sortir du lot, il faut pouvoir présenter quelque chose qui n'a pas encore été fait ! le voyage à vélo ou à pied est quelque chose qui existe depuis longtemps, celui à trottinette électrique pas encore, l'écoute sera plus favorable !" nous confie Hervé. C'est ainsi que son projet s'est mis en place petit à petit, même s'il a été retardé avec la pandémie Coronavirus. 

Après des mois de préparation, Hervé s'est lancé le 25 Mai 2021 pour cette traversée de l'Europe sur sa trottinette électrique.

 

À LIRE AUSSI : Elle apprend la gyroroue et réalise son 1er road-trip / À 84 ans, il fait de la trottinette électrique 

temoignage-trottinette-etwow-hervé-magnin

ROAD TRIP EN TROTTINETTE ÉLECTRIQUE  LE CHOIX D'UNE E-TWOW POUR LA LONGUE DISTANCE ? 

Hervé a donc décidé de faire le voyage en trottinette électrique E-twow en 48V. Si, a priori ce n'est pas celle qu'on aurait imaginé pour un tel projet, il prouve une fois de plus qu'à coeur vaillant rien d'impossible.  

Une trottinette électique E-Twow... Améliorée.

Bien entendu, pour encaisser les 5000 km à parcourir dans un temps raisonable il a fallut lui apporter quelques petites modifications...La première  sur la batterie biensur. Avec sa batterie originale, Hervé pouvait déjà parcourir 35 km environ en une seule charge, parfait en usage urbain mais pas suffisant pour un road-trip avec une charge supplémentaire de 30 kg :

"pour des raisons d'autonomie j'ai dû acheter une autre batterie que nous avons installé sur la potence de ma trottinette", elle est monté à 70 km en moyenne.

 

De l'importance du montage des batteries externes en parrallèle ou en série...

Dans cette incroayble odysée, il n'a rencontré que deux problème électrique et l'un d'eux était lié à sa deuxième batterie : "les 2 batteries étaient mises en circuit ensemble, c'est à dire qu'elles fonctionneaient ensemble... C’était pratique car je n’avais pas à changer de batterie et gérer des connecteursMais je me suis rendu compte que c'était un mauvais choix, car mon engin avait de nombreuses baisses de capacité. Je pense que cela était dû au fait que les batteries avaient un ampérage différent, car il ne s'agissait pas des mêmes modèles" nous confit Hervé.

Dans un tel voyage, on ne manque pas d'attirer la curiosité et les belles rencontres. Ainsi, arrivé en Allemagne Hervé tombe sur "un petit génie", Léon, qui a rapidement cerné le problème et l'a réparé : "il a remonté la 2e batterie de façon à les faire fonctionner séparément, et il m'a donné un deuxième chargeur"Cela lui a permis d'augmenter considérablement son autonomie, de 70 km il est passé à 100 voire 120 km. 

 

Un système de tractage pour ses bagages..

Il a également fait installer un système pour tirer ses bagages et lui éviter de devoir porter un lourd sac à dos : "je voulais voyager léger, et je l'ai dit à mon ami ingénieur qui a mis en oeuvre les modifications sur mon engin" nous explique Hervé Magnin. "mon sac à dos est très lourd. Je ne souhaitais pas le porter sur mon dos durant toute la durée du voyage. Alors avec mon ami Thierry nous avons trouvé ce système en aluminium" dit-il. Le système de tractage pour son backpack de 20 kg est raccordé plateau de la trottinette par une structure alu.

Toutefois ces modifications ont eu quelques conséquences sur son engin durant le voyage. En effet, Hervé a eu pas mal de problèmes mécaniques liés au tractage en alluminium de son sac à dos : "Avec l’expérience que j’ai maintenant, je sais que j'aurais dû choisir l’acier pour réaliser ce système. Il y a eu beaucoup de casse et j’ai visité un bon paquet de chaudronneries pour faire réparer".

 

À LIRE AUSSI : Rémi, il e-trott pour gagner du temps / Il achète une trottinette électrique durant la pandémie 

 

 

 

herve-magnin-trottinette-temoignage-mobilityurban

ROAD TRIP À TROTTINETTE: QUEL RETOUR D'EXPERIENCE ?

Une trottinette électrique E-TWOW tout terrain ?  

Hervé est très satisfait de son engin : "elle a encaissé les chocs, c'est incroyable !" nous confit-il. Le voyageur n'y est pas allé de main morte, la patinette avait une charge max de plus de 100 kg. Entre son poids de 70 kg, son sac à dos de 20 kg, son petit sac à dos de 3 à 5 kg, son système d'attelage en aluminium et sa 2e batterie sur la potence, la petite en a transporté du monde ! Il ne s'est de plus pas toujours retrovuer sur les plus belles voies cyclables.... les chemins empruntés n'étaitent pas toujours des plus simples : "dans les premières semaines, il m’est souvent arrivé de me faire piéger par mon GPS. Il m'a emmené vers des chemins de VTT, très compliqués à prendre et cela parfois sur de longues distances... Jusqu'à ce que je comprenne et change les options pour prendre des routes plus adaptées grâce à l’appli Komoot." Et même les routes à faible dénivelé n'étaient pas des plus cleans : trous, routes défoncées, etc. La patinette Etwow BOOSTER en a subi des choses... Et pourtant elle est arrivée intacte en Norvège, après avoir traversée la France, la Suisse, l'Allemagne, la Pologne, la Lituanie, la Lettonie, l'Estonie, la Finlande, la Norvège, la Suède, le Danemark, les Pays Vas et la Belgique. Et, la belle est "comme neuve" !

 

Voyage à vélo ou voyage à trottinette électrique, quelle différence ?

D'ailleurs, le quinquagénaire est heureux de vivre ce voyage : "c'est un voyage très intense, avec beaucoup de rencontres humaines. Malgré les casses que j'ai pu avoir sur mon engin, je les ai vécues avec beaucoup de sérénité" confie Hervé. Pour lui, voyager à vélo et à trottinette électrique sont deux types de voyages totalement différents. "Ce qui est assez surprenant est que l'on ne voyage pas tant que ça à trottinette électrique ; je roule pendant 2h avec mon engin puis je dois faire une pause de 2/3h pour le recharger. Je ne suis pas à sec, mais il faut savoir être prévoyant". Ainsi durant ses journées, Hervé alterne entre trajets où il avance et temps de recharge, une grande première pour cet homme qui avait l'habitude de voyager à vélo d'une traite. Cette façon de voyager est un vrai défi car il faut savoir être suffisamment autonome pour pouvoir passer de long moment de solitude : "durant les temps de charge, j'en profite pour avancer sur mon livre ou mes montages vidéo. Plusieurs fois par jour, je dois frapper aux portes des gens pour leur demander un peu d'électricité. Les refus furent assez rares. Certains me laissent entrer et nous discutons, d'autres me montrent une prise à l'extérieur et referment leur porte, peu curieux, peu ouverts" nous explique Hervé. Dans tous les cas, cette expérience est pour lui un vrai bonheur en plus d'être totalement inédite !

 

Un voyage à trottinette électrique légère... Et après ?

Après 3 mois de parcours, Hervé M. est actuellement en Norvège. Après un claquage à la cuisse, il doit se reposer avant de reprendre la route sur son E-TWOW. Si vous pensez qu'à son retour en France il pensera à son prochain voyage, à l'instar de Monsieur Flex, vous vous trompez ! L'électrotteur n'a pas l'intention de revivre une telle aventure une deuxième fois, non pas parce qu'il n'apprécie pas ; mais simplement parce qu'il aime faire des choses nouvelles.

 

Envie d'en savoir plus ?

Hervé a prévu de retracer son aventure dans un livre et, vous l'avez compris il est en plein montage de son film qu'il présentera dans des festivals de films d'aventure. Qui a hâte de le voir ?

 

Vous l'aurez compris, que vous ayez une gyroroue ou une trottinette électrique ? Vous pouvez voyager avec si votre cœur le désire... Là où nous avions été nombreux à penser que pour réaliser ce type d'aventure il fallait un EDPM ultra puissant, ultra robuste, etc. Hervé nous a montré que même avec une trottinette électrique Etwow, il est possible de réaliser ses rêves. Pour le voyageur, tout est une question d'audace ! Osez le faire si on le veut vraiment : "on peut commencer petit, en faisant des petits trajets, en allant frapper à la porte de ses voisins pour demander de l'aide, ou encore en réalisant des week-ends road-trips pas loin de chez soi..." nous explique Hervé. Dans tous les cas, nous sommes totalement fans de son voyage à trottinette électrique. Très peu auraient osé, mais lui il l'a fait !

 

À LIRE AUSSI : 

Ken, le grand-père à gyroroue

Une wheeleuse à l'Assemblée Nationale 

Joseph et Sandra, des parents à trottinette électrique

Il achète une gyroroue pour aller au travail à 23km de chez lui 

 

 

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Découvrir nos magasins de Paris, Lyon, Toulouse et Lille

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,