ACHETER UNE TROTTINETTE ÉLECTRIQUE A ÉTÉ SA PLUS BELLE DÉCISION !

temoignage-achat-trottinette-electrique-mobilityurban-xiaomi

Chaque mois, nous étoffons de plus en plus notre galerie de portraits de wheelers et electrotteurs pour votre plus grand plaisir ! Ce sont des femmes et des hommes, de tout âge et de tout lieux, ils sont passionnés par les EDPM engins de déplacements personnels motorisés. Que cela soit en trottinette électrique ou en Gyroroue, ils ont fait de ces nouvelles mobilités, leur moyen de déplacement quotidien après y avoir découvert de nombreux avantages. 

Aujourd'hui nous partageons le témoignage de Salvador Rodriguez, un homme qui vit à San-Francisco. Il a décidé de devenir propriétaire de son EDPM après avoir été un utilisateur régulier des trajets partagés UBER et des trottinettes électriques free-floating. ... Cela a changé sa vie!

 

 

temoignage-trotteur-proprietaire-de-sa-trottinette-electrique

MOINS CHER QUE LA LOCATION : IL DEVIENT PROPRIÉTAIRE DE SA TROTTINETTE ET C'EST QUE DU BONHEUR ! 

Depuis 5 ans, Salvador a décidé de ne plus utiliser la voiture mais plutôt de se déplacer en marchant, en prenant les transports en commun ou en commandant des trajets Uber : "je n'avais pas besoin d'une voiture durant toute la semaine. En général, elle était importante seulement les week-ends pour aller et revenir de mes matchs de football en compétition". Au fil du temps, il a remplacé sa voiture, par des trajets en covoiturage grâce à l'application Uber ou Lyft. L'homme y voyait un vrai avantage, car les prix étaient abordables et il n'avait plus les contraintes de parking, réparations, etc : "avant janvier 2020, les trajets sur ces applications étaient à des tarifs plutôt avantageux, mais suite à une nouvelle loi californienne les prix ont augmenté"

En effet, les nombreuses polémiques autour des conditions de travail et des salaires médiocres des chauffeurs Uber ont poussé la société à apporter des modifications à son application. Réajustement des tarifs et des fonctionnalités, fin de la tarification forfaitaire, etc. ont provoqué une hausse des prix pour les utilisateurs de la firme. C'est à la suite de cela que Rodriguez a décidé de se tourner vers un autre moyen de déplacement : la trottinette électrique. 

 

Genèse d'une histoire entre un homme et la trottinette électrique...

Le futur électrotteur passionné a découvert la patinette électrique lors d'une conférence, où plus de 8000 trottinettes électriques provenant des grandes sociétés de free floating telles que Uber, Lime, Bird etc. ont pris la ville en otage. Un événement qui lui a permis de découvrir les joies de cet engin de déplacement personnel électrique, en parcourant les collines de la ville d'Austin. À la suite de cela, il a fini par y prendre goût et a il a commencé à se déplacer exclusivement avec cette mobilité : "j'ai commencé à parcourir les quartiers de Mission District et Mission Bay de ma ville. C'était tellement plus amusant de le faire en trottinette électrique qu'en covoiturage !". En plus du plaisir de se déplacer, l'homme réalisait de belles économies comparées à ses anciens déplacements en voiture avec Uber. Il fallait compter entre 4 à 9$ le trajet en moyenne (entre 3 à 7€) alors qu'avec le covoiturage il payait bien souvent le double.

Cependant, avec du recul, Salvador se demandait s'il ne pouvait pas gagner encore plus d'argent sur ses déplacements ? Et le meilleur moyen pour y arriver était d'acheter sa propre trottinette électrique : "au rythme auquel j'allais avec les services de location, je me suis dis que je finirai par payer 20$ par semaine et donc 1000$ au cours d'une année" explique l'electrotteur. 1000$ (837€) par an, c'est quand même une sacré somme que l'homme pourrait investir ailleurs. C'est pour cela qu'il a décidé de regarder les nombreuxs sites de revendeurs de trottinettes électriques et de se pencher sur un modèle citadin, compact et avec un bon rapport qualité/prix : "j'ai commencé à rechercher différents modèles de patinettes qui étaient dans mon budget. Le modèle le mieux noté était celui de la marque Xiaomi à 315€". Avant de se lancer dans cet achat, l'homme s'est mis à réaliser quelques calcules pour savoir si être proriétaire était un véritable avantage ou pas... Et il s'est avéré que oui ! 

Avec des dépenses pour l'entretien s'élevant à 150$ (125€) en moyenne par an, pour des réparations telles que les pneus crevés. Sur deux ans sa trottinette électrique lui reviendrait à 543$ (455€), alors qu'avec la location il en aurait eu pour 2000$. Le choix était vite décidé, Salvador se lança dans l'achat d'un EDPM pour son plus grand plaisir...

 

En pleine pandémie, la trottinette électrique est un vrai avantage ! 

"Au départ j'avais acheté ma trottinette pour aller à mes matchs de football, finalement l'arrivée du coronavirus a bouleversé mes plans de départ. Mon engin de déplacement m'a été deux fois plus utile que ce qui était prévu !"  En effet, entre les courses sur internet qui avait du mal a arriver ou encore les grandes surfaces qui étaient remplies de monde, Salvador préférait prendre sa trottinette électrique et rouler jusqu'à l'épicerie ou le dépanneur de son quartier pour acheter ce dont il avait besoin. Il nous explique : "avec le virus, j'étais nerveux de passer à côté des gens sur le trottoir, de prendre les transports en commun ou encore de rentrer dans les commerces bondés. À la place je préférai prendre mon sac de course, ma xiaomi et rouler dans mon quartier". De même, sa trottinette électrique lui a permis d'éviter de prendre les transports en commun pour aller voir ses voisins ou ses amis au parc, ou dans des restaurants pour des dîners en plein air. 

Être proriétaire de son propre engin de déplacement personnel lui a permis d'être plus autonome et surtout de se déplacer en toute sécurité : "si je buvais un peu trop, je pouvais facilement la plier et la mettre dans un Uber. De plus, il m'arrive souvent de faire le tour de la ville avec mon engin en cette période de Covid. En cette période si étrange et isolante, c'est amusant de redécouvrir son quartier, sa ville et de pouvoir voir les gens même de loin"

 

À LIRE AUSSI  :

Vaincre le Handicap en gyroroue 

Ken le papy de 70 ans à gyroroue

Sandra et Joseph, les parents électrotteurs

 

 

temoignage-electrotteur-mobilityurban-proprietaire-trottinette

ÊTRE PROPRIÉTAIRE D'UNE TROTTINETTE ÉLECTRIQUE, C'EST ÊTRE UN CONDUCTEUR RESPONSABLE !

Pour une meilleure expérience de conduite, Salvador sort à chaque fois avec ses accessoires de sécurité : "je ne peux pas sortir de chez moi en trottinette électrique sans m'équiper convenablement. C'est primordial !" Au cours de l'année 2020, il a pu étoffer sa garde-robe du parfait trotteur : casque, support de téléphone, antivol, couverture de béquille, etc. L'homme a pensé à tout jusqu'au moindre détail... 

En haut de sa liste se trouvait le casque pour electrotteur, même si nos EDPM vont qu'à 25 km/h cela reste quand même 25 km/h ! C'est une vitesse à prendre en compte en cas de chute. Même si l'homme n'a pas encore eu d'accident, il ne souhaite pas prendre de risque et le casque reste la meilleure option de sécurité. En plus du casque, Salvador s'est également penché sur l'achat d'un antivol : "je garde toujours ma trottinette avec moi, il n'y a beaucoup de vol de vélos à San Francisco... Alors je fais attention ! Quand je vais à l'épicerie, je ne peux pas l'emmener à l'intérieur et à ce moment, mon antivol est super important pour protéger mon engin" nous explique l'hommeD'autres accessoires sont également primordiaux pour le trotteur tels que : le support de téléphone, qui lui permet d'utiliser le GPS de son téléphone pour se déplacer facilement dans les rues. La couverture de béquille, qui est un gadget drôle et futile, mais qui permet de protéger la béquille de son engin lorsqu'il la gare... Ça évite les rayures. Un autre accessoire a attiré notre attention, il s'agit de "l'autocollant de Tile". C'est un dispositif de suivi que l'on peut coller sur n'importe quel objet que l'on ne souhaite pas égarer. Cet autocollant communique avec le téléphone et signale où il se situe. Une sécurité indispensable dans une ville comme San Francisco. 

 

La trottinette électrique mieux qu'un vélo ? 

Après un an à rouler avec son EDPM, l'homme est super content de son achat : "Vivre cette pandémie avec seulement la marche, Uber et les transports en commun comme moyen de déplacement aurait été plus cher et beaucoup plus stressant." Acheter une trottinette lui a permis d'économiser de l'argent, de se déplacer plus vite et d'aller plus loin sans s'exposer au virus. 

Aujourd'hui Salvador recommande à n'importe qui vivant dans une zone urbaine de se déplacer en patinette électrique : "la trottinette électrique est une alternative peu coûteuse pour se déplacer un peu plus vite". Il va même plus loin que cela en affirmant que ce deux roues électriques est un remplaçant décent du vélo : "j'ai possédé et utilisé des vélos de nombreuses fois dans ma vie, mais ils peuvent nécessiter beaucoup d’entretien. De plus, le risque de vol de vélo est tout simplement trop élevé". L'avantage de la trottinette électrique est sa compacité qui permet de l'emmener n'importe où facilement : dentiste, restaurants en plein air, au travail, etc. Le propriétaire d'une Xiaomi nous affirme que le seul moment où il y a dû entretenir son engin était il y a quelque mois pour réparer une crevaison. Cette réparation est rentrée dans son budget annuel de réparation qu'il avait prédéterminé avant d'acheter son engin.

À ce stade, le seul regret de Salvador est de ne pas avoir pris une trottinette plus puissante : "Quand j’ai acheté ma Xiaomi, je vivais dans le Mission District de San Francisco, qui est un quartier assez plat. Depuis, j’ai déménagé dans le quartier de Pacific Heights, et c’est plus élevé. La trottinette peut gérer les côtes mais avec un peu plus de difficultés". Toutefois, l'homme ne regrette rien car pour lui ce modèle est un bon modèle de démarrage pour celles et ceux ne sachant pas exactement sur quoi se tourner. Maintenant que l'homme sait que cette mobilité est faite pour lui il se tournera vers quelque chose de plus puissant et avec plus d'autonomie. 

 

À LIRE AUSSI : 

George le livreur en gyroroue

Remy jeune trotteurs qui veut gagner du temps

Ils se marient en roue électrique 

 

 

Comme Salvador, vous êtes de plus en plus nombreux à craquer pour les engins de déplacements personnels motorisés. Trottinette électrique ou gyroroue, ces mobilités ont véritablement fait la différence en cette période de coronavirus. Aujourd'hui, se déplacer en EDPM offre des avantages considérables que l'on découvre à chaque fois que l'on utilise son engin. Aujourd'hui Salvador ne se voit plus se déplacer sans sa trottinette électrique et nous sommes certains que vous aussi ! 

On a adoré ce témoignage de Salvador Rodriguez qui est un peu l'histoire de n'importe quel homme ou femme qui souhaite se séplacer autrement et qui découvre ces mobilités. Si vous aussi vous souhaitez nous partager votre histoire, contactez-nous ! 

 

Pour retrouver le témoignage original de Salvador Rodriguez retrouvez-le sur le site internet de cnbc.com 

 

À LIRE AUSSI : 

 

Il fait des économies grâce à la gyroroue

Changez de vie pour changer de Mobilité

Les femmes en gyroroue : elles ont choisi de se déplacer autrement

 

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Découvrez nos solutions de visibilité pour vous déplacer en toute sécurité à partir de 12€

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,