PORTRAIT DE WHEELER : FAIRE DES ECONOMIES GRÂCE À LA GYROROUE !

temoignage-medhi-gyroroue

  

Chaque jour, nous sommes heureux de découvrir votre amour pour les engins de déplacements personnels motorisés. Que cela soit la trottinette électrique ou la roue électrique, nous voyons à travers vos témoignages sur les réseaux sociaux à quel point les EDPM ont eu un impact positif sur vos habitudes : gain de temps, économie, plaisir de se déplacer, etc. 

Aujourd'hui, notre galerie de portraits wheelers et electrotteurs fait un zoom sur un passionné de la glisse électrique : Medhi. Depuis qu'il se déplace en V8F, cet ancien automobiliste découvre à chaque instant les avantages indétronables de la gyroroue. Vous aimeriez vous aussi partager votre expérience ? Contactez-nous ! 

 

 

il-abandonne-sa-voiture-pour-gyroroue

"GRÂCE À LA ROUE ÉLECTRIQUE, MON ÉPARGNE ME DIT MERCI !"

Medhi nous le dit clairement, depuis qu'il possède une gyroroue il fait des économies monstres : "mon épargne n'est jamais montée aussi vite que maintenant !" Même si le coût d'achat de la roue inmotion V8F est un investissement (comptez 1190€ pour ce modèle), les économies qu'elle engendre son énorme : "Effectivement le coût d’achat était plutôt élevé mais au final par rapport à mon ancienne voiture que j’ai vendu, ça vaut le coup !"

Notre wheeler roulait en BMW avant d'opter pour la gyroroue... Avant de sauter le pas, il s'est rapidement rendu compte qu'il consommait beaucoup en ville et que chaque sortie à Lyon en voiture était un cauchemard : les embouteillages, l'essence à remettre régulièrement, etc.... Les frais ne cessaient d'augmenter pour son plus grand malheur. 

 

"En 2 mois j’ai économisé l’équivalent de 2 à 3 pleins d’essence à 110 euros"

Après 2 mois d'utilisation, le lyonnais s'est rendu compte que le monocycle électrique allait vraiment lui changer la vie. Adieu les frais d'entretien, l'essence à renouveller quotidiennement et merci le gain de temps : "quand ta voiture approche les 15 ans, c'est normal que les frais d'entretien augmentent. Pour qu'elle tienne, il faut l'entretenir... Mais ça fait du bien quand tout ça disparait !"

Aujourd'hui quand Medhi voit les bouchons, il se demande comment c'est possible de souffrir à ce point dans une grande ville comme Lyon alors qu'il existe des solutions alternatives bien plus pratiques, rapides et surtout économiques !  

 

"Depuis que je l'ai, j'ai réalisé plus de 13 000 km et il n'y a rien à signaler bien entendu" nous explique Medhi. Avec autant de kilomètres au compteur, on aurait pu s'imaginer quelques soucis mais il n'en est rien... Et c'est ça l'avantage de la gyroroue, peu importe le nombre de kilomètres réalisés ou l'endroit où vous roulez, sa compacité et sa puissance son un vrai avantage dans les déplacements ! Il suffit juste de voir les aventures de Monsieur Flex en France ou lors de son Tour du Monde, pour se rendre compte à quel point une roue électrique est solide. 

D'ailleurs Medhi nous le fait savoir : "aujourd’hui je vais clarifier quelque chose qui je pense est d’une véracité totale. Absolument AUCUN transport n’a d’équivalent au monocycle électrique en ville, j’ai absolument tout essayé : trottinettes, voitures, tram, bus, métro, vélo, vélo électrique. Il n’y a que la gyroroue qui m’a apporté ce confort qui fait qu’aujourd’hui je peux dire adieu à la voiture !"

 

À LIRE AUSSI : 

Il fait 23 km en gyroroue pour aller au travail ! 

Il vend sa voiture pour prendre une trottinette électrique ! 

 

 

 

gyroroue-V8F-temoignage-medhi-wheeler

"JE PEUX DIRE ADIEU À LA VOITURE DEPUIS QUE J'AI UNE GYROROUE" 

Pas de problème d'autonomie pour Medhi lorsqu'il roule avec son Inmotion V8F : "l'autonomie me tient toute la journée sans problème. Je pèse plus de 90kg et je roule avec, même lorsqu'il fait -1 degrès". Peu importe la température, il n'a jamais eu de souci au démarrage. Lorsqu'il fait froid, il n'a plus besoin d'attendre que sa mobilité chauffe avant de démarrer, il part directement : "je n'ai pas peur de forcer direct dès le matin et avec le trolley que du bonheur"

Parce-que certains wheelers sont également des amateurs de customisation, Medhi a installé une mini batterie externe avec port USB/USB C et micro usb, au cas où il veut recharger un appareil. "Elle est installée dans une mini pochette que j'ai collé sur la coque. Ca recharge mon téléphone et ma cigarette électronique sans problème en très peu de temps. J'y ai ajouté aussi 2 petits lampes à l’arrière pour être mieux vu quand je termine à 20h. Bref mon expérience est plus que parfaite !" 

 

"C’est le seul appareil qui me permet de faire plus de 40km sans recharger dans une journée et cela dans un format extrêmement compact"

Grâce à la roue électrique, Medhi s'est rendu compte à quel point une voiture pouvait devenir encombrante : "ma roue possède une bonne nervosité pour être fluide dans la circulation et ne pas être embêté par les bus qui suivent derrière, tout en étant extrêmement confortable grâce au trolley et surtout permettre d’avoir les mains libres !"  

Avec sa monoroue il va partout, il fait ses courses avec, va à l'université, il l'utilise pour se balader ou réaliser ses papiers administratifs. L'avantage de cet EDPM est qu'il peut l'emmener partout sans se poser la question de "est-ce-que l'on va accepter son engin à l'intérieur du magasin ?"... Pour l'avoir testé avec une trottinette électrique, le résultat n'est pas le même. Medhi apprécie également la curiosité qu'il génère; des personnes l'abordent couramment pour savoir ce que c'est, comment ça fonctionne, etc... Un contact social souvent interessant  notre lyonnais. 

Et dès qu'on lui demande s'il a déjà été intercepté par la police, le wheeler nous confie que : "la police est plus conciliante avec ce type d'engin. Le plus important est de respecter le code de la route et les règles imposées, pour ne pas salir notre image. Ce que je fais à chaque fois !" 

 

 

À LIRE AUSSI : 

À 70 ans, il fait de la gyroroue ! 

Il a une jambe en moins et roule en gyroroue !

 

 

Aujourd'hui, Medhi souhaite pouvoir faire 30, 40, 50 000 km avec son engin de déplacement personnel motorisé... Et il espère qu'elle pourra tenir la route encore bien longtemps pour pouvoir atteindre cet objectif ! On est confiant à ce sujet, si notre wheeler lyonnais continue de prendre bien soin de son engin... il pourra l'utiliser aussi longtemps que sa batterie le lui permettra. 

Grâce à la roue électrique, cet homme a adopté des habitudes de vie plus positives autant pour sa santé mentale que pour son porte-monnaie: économie, vie moins stressante et plus saine, etc. En optant pour cette mobilité il a pu se séparer sans problèmes de sa voiture, car il a réussi à trouver une mobilité sécure, confortable, pratique et rapide. 

 

 

RETROUVEZ LES TÉMOIGNAGES DE :

Changez de vie pour changer de Mobilité

Remy jeune trotteurs qui veut gagner du temps

Elle apprend la gyroroue en 2h et réalise son 1er road-trip !

Les femmes en gyroroue : elles ont choisi de se déplacer autrement

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Découvrir nos magasins de Paris, Lyon, Toulouse, Lille et Limoges

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,