IL TRAVAILLE À 23 KM DE CHEZ LUI, LA GYROROUE A ÉTÉ SA MEILLEURE SOLUTION !

temoignage-alex-bresil-gyroroue

 

Il suffit d'un déménagement, d'un nouvel emploi ou d'une tout autre raison pour décider de changer de mobilité afin de facilité ses déplacements. C'est le cas de notre nouveau témoignage du jour... Dans notre galerie de portraits des wheelers et electrotteurs, on vous présente le témoignage d'Alex, marié et père de deux filles, ce papa a décidé de craquer pour la gyroroue ! 

 

 

portrait-wheeler-23km-travail-roue-electrique-temoignage

PORTRAIT DE WHEELER : UN NOUVEL EMPLOI QUI A BOUSCULÉ SON QUOTIDIEN ! 

Beaucoup de choses peuvent changer nos habitudes, dans le cas d'Alex la cause a été un nouvel emploi en 2015. Ce brésilien habitant dans la région de Curitiba, s'est retrouvé avec une opportunité qu'il ne pouvait pas refuser... Malheureusement celle-ci se trouvait à 23 km de chez lui, sur une route très fréquentée. Mais cela n'a pas freiné notre père de famille qui a décidé de s'organiser en fonction. Propriétaire d'une voiture et d'une moto, l'homme de 34 ans ne voyait plus l'intérêt de les utiliser pour réaliser ses déplacements "maison-boulot". En effet, il avait besoin que d'une vingtaine de minutes, peut-être plus en comptant les embouteillages, afin de réaliser ses 23 km. Vu le coût de l'essence, de l'assurance et le prix du stationnement, Alex s'est rapidement rendu compte qu'il n'allait jamais réussir à amortir ses frais : "J'avais commencé à réaliser mes trajets en voiture et moto, mais je me suis rapidement rendu compte que j'étais plus perdant que gagnant. Le coût élevé des frais m'a obligé à trouver un nouveau moyen, plus idéal, pour réaliser mon itinéraie quotidien. Il fallait que je repense ma mobilité". 

 

À LIRE AUSSI : 

Changez de vie pour changer de Mobilité

Il fait des économies grâce à la gyroroue

 

Avant de tomber sur le monocycle électrique qui allait devenir son engin de déplacement de prédilection, Alex a presque tout essayé : "j'ai tenté les déplacements multimodaux. Ma femme m'emmenait en voiture à la station de bus la plus proche, ensuite je prenais le bus et je terminais mon trajet à pied". Au départ, le père de famille appréciait ce système, mais il a rapidement déchanté lorsque les premières contraintes sont arrivées, la première étant la météo : "quand il a commencé à pleuvoir, c'est devenu le chaos. Entre les embouteillages, mes trajets que je terminais totalement trempé, etc. J'ai rapidement cherché des alternatives plus intelligentes pour me déplacer au quotidien".  

Sa première idée a été de penser au vélo, toutefois il s'est rapidement rendu compte que réaliser 23 km en costard-cravate allait être problématique : "j'étais partant pour cette mobilité douce, mais je me suis imaginé arrivant en sueur au travail... Et là je me suis dis que ça n'allait pas être possible. Il n'existe pas de lieu adéquate pour se changer ou de douche dans mon lieu de travail". Premier échec pour notre trentenaire, mais qui s'est rapidement enchainé par une réussite ! 

 

 

temoignage-gyroroue-a-change-sa-vie-pour-aller-au-travail

PORTRAIT DE WHEELER : UNE SOLUTION TROUVÉE GRÂCE À INTERNET ! 

Alex n'a pas baissé les bras et c'est en se baladant sur internet qu'il a découvert l'engin qui allait transformer sa vie : "j'ai trouvé la roue électrique en me baladant sur internet, et sur Youtube, je me suis rapidement rendu compte qu'elle correspondait exactement à ce dont j'avais besoin" nous explique le jeune père. Faible coût sur le long terme, compacte et avec une autonomie suffisante pour ses besoins, Alex pouvait même réaliser une partie de son trajet en toute sécurité sur la piste cyclable qui le longeait jusqu'à son lieu de travail. 

C'est en 2016 qu'il a décidé de sauter le pas en achetant sa première gyroroue, un modèle très simple mais suffisamment efficace pour le débutant qu'il était à l'époque. Il nous explique : "j'ai appris à rouler avec grâce à des vidéos. Au début, je pensais que je n'y arriverai pas, mais je n'ai pas laissé tombé et je me suis rapidement rendu compte qu'il s'agissait seulement d'une question d'entrainement". Pour apprendre convenablement sans se stresser, Alex avait décidé de prendre 10 jours de vacances. Ce qui lui a permis de se perfectionner et de devenir un wheeler irreprochable. Au retour des vacances, il est allé au travail en monocycle et ce fût l'attraction auprès de ses collègues : "mes collègues et même le directeur général était très curieux de voir cette "petite valise" entre mes mains. Ils étaient nombreux à me demander ce que c'était, et moi je leur répondais avec fierté que c'était mon moyen de transport" nous raconte Alex. Le papa est resté avec son premier monocycle électrique jusqu'en 2019 : "malgré quelques petits soucis, je suis resté jusqu'en mars 2019 avec cette roue, jusqu'à ce qu'elle se casse et qu'elle soit irréparable" nous explique t-il. 

 

À LIRE AUSSI : 

Il décide d'acheter une trottinette électrique pour se déplacer. 

Joseph et Sandra, des parents qui décident d'utiliser la trottinette électrique ! 

 

Après quelques mois sans gyroroue, le wheeler s'est rendu dans l'une des boutiques les plus importantes de vente de roues électriques et trottinettes électriques du Brésil. En échangeant avec eux, il a accepté de devenir leur ambassadeur et il en a profité pour acheter une nouvelle gyroroue plus performante. Il s'agit d'un modèle Kingsong avec une autonomie plus importante, ce qui lui a permis de voyager plus loin et de découvrir différents recoins de sa ville : "l'une des choses que j'ai trouvé étonnante est à quel point il est facile de parcourir la ville avec un monocycle. De plus il permet de compléter, sans gêner personne, un voyage en bus ou en Uber car il est plus petit qu'une valise" nous raconte Alex, 34 ans. Aujourd'hui, le jeune wheeler est comblé et ne voit plus sa vie sans cette mobilité électrique. En plus de faire sensation auprès de sa famille, ses amis et ses collègues, le père de famille a également créé des liens avec la communauté des wheelers présente au Brésil, un vrai bonheur !  

 

Nous tenons à remercier Hubi4.0 pour ce témoignage de wheeler exceptionnel au Brésil

 

 

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Découvrir nos magasins de Paris, Lyon, Toulouse et Lille

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,