Mobilityurban.fr Mobilityurban.fr

ATTENTION - Trottinette Electrique à moins de 400€ - Evitez de vous faire arnaquer

La trottinette électrique est elle dangereuse ?

Aujourd'hui on vous propose un billet d'humeur ...."Un accident de trottinette électrique à Bordeaux fait un mort et un blessé", "un pilote de trottinette électrique entre la vie et la mort", "Un jeune homme se tue en trottinette électrique"... Combien de fois nous avons vu ces gros-titres dans la presse ? Des titres qui ne cessent d'incriminer cette mobilité, d'en faire le danger n°1 de nos rues... Pourquoi autant de haine envers un moyen de déplacement qui est utilisé, par nombreux usagers, depuis des années ; mais qui s'est retrouvé sur le devant de la scène il y a 1 an et demi avec le free-floating ? Comment en 18 mois, la trotinette électrique est passée de mobilité du future a dangereuse du point de vue des médias...

 

La trottinette électrique est-elle dangereuse ? faut-il véritablement la boycotter ? Ont-ils raison de la détester ? Nous levons le voile sur ce "trottinette bashing" qui n'a pas lieu d'être... Ou presque. 

 

 

TROTTINETTE BASHING : LA FAUTE AU FREE-FLOATING ? 

 

La trottinette électrique est présente en France depuis des années... Et oui, si vous ne le saviez pas, notre entreprise Mobilityurban vend depuis 2012, cette mobilité douce. Mais depuis l'apparition du free-floating, cet EDPM (Engin de Déplacement Personnel Motorisé) n'a jamais fait autant parler de lui. Pourquoi ? 

La location en libre-service sans attache des trottinettes électriques, a été vu comme une révolution dans la mobilité douce... Enfin ce moyen de transport que nous promouvions depuis 6 ans, était reconnu auprès des services de l'État : mairie, etc. Les parisiens, au départ, et les autres villes de France pouvaient découvrir et se laisser séduire par cet engin de déplacement personnel motorisé. Ce fût un véritable boum positif ! 

 

Toutefois, même si cette initiative partait d'un bon sentiment... La situation s'est rapidement dégradée à cause d'utilisateurs peu conscients de ce qu'ils avaient entre les mains. Lorsque vous prenez une trottinette en libre-service, vous n'avez pas besoin de verser une caution en cas de dégradation de l'engin. Il vous suffit d'avoir un smartphone, d'y inscrire vos numéros bancaires et de choisir la trottinette qui sera la plus proche de vous. Les consignes de sécurité restent très légères, et n'attirent pas spécialement l'attention de l'utilisateur qui ne souhaite que passer rapidement ces annonces avant de pouvoir rouler. 

 

Le manque de prévention et de vigilance de la part des enseignes free-floating, ont créé chez leurs utilisateurs un trop plein de liberté. C'est ainsi que la plupart des rues de Paris et d'ailleurs se sont retrouvées innondées de conducteurs irresponsables, zigzaguant entre les voitures, roulant à 25 km/h sur les trottoirs, seul ou à deux sur une trottinette électrique... Ces incivilités de plus en plus présentes ont commencé à faire réagir les piétons, leurs associations et les autres usagers de la rue. Une situation qui s'est empirée dès les premiers accidents (mortels et non mortels) annoncés. 

Rajoutons à cela, l'image écologique véhiculée par ces sociétés qui en a pris un coup ; à cause des mauvais traitements infligés aux trottinettes électriques et de l'afflux massif d'utilisateurs sur ces engins, réduisant alors leur durée de vie d'une trottinette. Nous même vous mettions en alerte dans notre article sur location trottinette électrique opportunité ou calamité Louer une trottinette électique en libre service n'offre pas la même expericne qu'en posseder, et engendre des comportements différent.

 

Mais les trottinettes électriques en libre-service sont-elles les seules responsables...? 

 

 

 

trotitnette-dualtron-ultra

TROTTINETTE BASHING : DES UTILISATEURS PROPRIÉTAIRES INCONSCIENTS...? 

 

Même si la plupart des incivilités proviennent des utilisateurs de trottinettes électriques free-floating, nous ne devons pas oublier que certains cas d'accidents et autres titres phares de la presse, sont dû aux utilisateurs propriétaires de leur mobilité. Comment expliquer cela ? 

 

Des propriétaires peu informés...

Nous ne pouvons pas en vouloir à un enfant de mal se comporter, si on ne lui a pas appris à se comporter correctement... N'est-ce-pas ?

C'est le même cas pour les utilisateurs propriétaires. La popularité des trottinettes électriques est arrivée tellement rapidement, que l'État n'a pas eu le temps de mettre en place une réglementation stable pour cette mobilité. Ainsi, si au départ les plus anciens utilisateurs pouvaient vivre sans, en suivant les règles du vélo ; l'arrivée massive de personnes intéréssés par cet engin, et totalement inexpérimentés, a poussé les politiques à se pencher sur le sujet... 

 

Et même si la réalisation d'un cadre juridique a pris du temps, les acheteurs et futurs acheteurs n'attendent pas pour se faire plaisir. Aujourd'hui, il est possible de se procurer très facilement une trottinette électrique : sur internet, entre particuliers, etc. Dans la plupart de ces cas, il n'est pas rare que le futur utilisateur ne sache pas exactement où rouler, comment s'équiper et comment se comporter sur la route. C'est pour cela que les magasins spécialisés, tel que Mobiltyurban, ne cessent de faire de la prévention et d'expliquer à leurs clients les différentes règles pour conduire en sécurité avec son EDPM. Et oui... Les patinettes électriques ne sont apparues que récemment au grand publique. Il est important de leur faire comprendre qu'ils n'ont pas une trottinette mécanique, mais une véritable mobilité qui possède ses propres risques (comme n'importe quelle mobilité), si on ne respecte pas les règles. 

 

Des propriétaires en quête de sensations...

Il y a ceux qui n'y connaissent rien et il y a ceux qui en veulent plus... Plus de sensations fortes, plus de vitesse et toujours plus de risque ! Vous avez sûrement vu et/ou entendu ces histoires d'electrotteurs roulant sur le périphérique, en utilisant des engins pouvant aller à 85 km/h. La folie des trotinettes puissantes s'est emparée d'eux. Nous tenons à vous le dire, ils n'ont absolument pas le droit de faire cela : du fait de leur classement en voies rapides/autoroutes, les ceintures périphériques sont généralement interdites aux cycles et piétons, et sont utilisées essentiellement par des automobiles, motos et poids lourds. 

Même si ces engins peuvent monter jusqu'à 85 km/h voire 100 km/h, ils ne font pas le poids face aux voitures qui sont beaucoup plus rapides et lourdes. Le risque d'une collision reste très élevée et surtout mortelle ! 

 

De plus nous tenons à vous avertir que ces trottinettes électriques sportives ne sont pas à utiliser au centre-ville, mais juste en terrain privé ! Cela reste un engin de loisir ou de compétition, ne correspondant absolument pas à la réglementation mise en place par l'État, le 25 octobre 2019. Conduire ce type d'engin dans un espace urbain publique vous mettra dans l'illégalité, avec le risque d'avoir une amende pouvant atteindre les 1500€, et une mise en fourrière de votre mobilité. Ne jouez pas avec votre vie, juste pour quelques minutes de sensations fortes et/ou de reconnaissance... 

Des infrastructures trop peu développées! 

Biensur, tout comme pour le vélo, le manque d'infrastructure sécurisée est le principal risque que rencontre electrotteur et wheeler... Tweeter est rempli d'image de pistes cyclables rocambolesques : Pistes jonche d'obstacle, occupée par des automobilistes peu scrupuleux, Pistes interrompues au milieu de nulle part.... les exmeple ne manque pas pour révèler les manquement des politiques urbaines... Enfin, ne jetons pas la pierre, il faut du temps pour rendre une ville entièrement adaptée à la sainte automobile cyclable ou plutot.. adaptée aux micromobilités. 

 

TROTTINETTE BASHING : QUAND LES MÉDIAS S'EN MÊLENT...

 

Nous le savons tous, ce qui est nouveau attire... Et nos amis les médias l'ont bien compris. C'est pour cela que dès que le phénomène free-floating est arrivé, ils sont nombreux à avoir relayé cette information comme étant quelque chose qui allait révolutionner la mobilité urbaine. Les avis restaient positifs jusqu'aux premières plaintes des piétons et autres usagers. 

Voyant la colère grandissante envers les services de trottinette électrique free-floating et les propriétaires irresponsables, les médias ce sont pris de passion pour ce sujet en y ajoutant leur sauce : des titres racoleurs, des articles incriminant la mobilité au lieu de son utilisateur, etc. Les médias ont fait de la trottinette électrique leur choux gras ! 

 

Le moindre accident était relayé dans la presse, avec toujours comme fautif : la trottinette. Au fil des mois, l'amalgame s'est rapidement agrandi... Tous le monde était mis dans le même panier : utilisateurs du free-floating, utilisateurs propriétaires irresponsables et responsables. Ils étaient tous vu comme des fous de la rue, incapable de respecter quoi que ce soit et qui que ce soit. Le sensationnel fait vendre, et les utilisateurs inconscients leur donnaient de quoi faire, au détriment des véritables electrotteurs responsables. 

Avec la parution de la nouvelle réglementation sur les EDPM, les choses commencent enfin à se calmer...Il en est toujours ainsi de nouveauté... A l'apparition des première automobiles elles ont créé l'émoi parmi la population, elles effrayaient les chevaux, "rouler trop vite"... il faut parfois laisser le temps au temps....Mais nous qui trempons dans ce monde depuis plus de 8 ans savons qu'il s'agit d'une lame de fond et non d'un effet de mode...

 

Poster un commentaire

Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..