Mobilityurban.fr Mobilityurban.fr

ATTENTION - Trottinette Electrique à moins de 400€ - Evitez de vous faire arnaquer

LE TOUR DU MONDE DE MONSIEUR FLEX EN GYROROUE - DE LA CHINE AU LAOS (LE LIVE N°5)

Comme chaque début de mois, et cela depuis le 04 Août 2019... Nous retrouvons Monsieur Flex, un wheeler réalisant un tour du monde en roue électrique, pour un live exceptionnel sur notre page Facebook.

Si c'est la première fois que vous entendez parler de cette aventure, nous vous invitons à retrouver toutes les informations sur le tour du monde en gyroroue de Thomas Belli. C'est en Kingsong KS18XL, que le jeune homme a décidé d'accomplir ce voyage hors-du-commun... Et c'est à la frontière du Laos, que nous l'avons retrouvé. 

 

Mobilityurban, l'enseigne qui soutient la mobilité électrique, est heureux de l'accompagner dans la bonne réalisation de ce Tour du monde... Et vous présente son LIVE N°5.

 

 

 

TOUR DU MONDE EN GYROROUE : LA CHINE, UN PAYS SURPRENANT ET PARADOXAL ! 

Après 30 jours sur le sol chinois, c'est à quelques centaines de mètres de la frontière du Laos que nous avons retrouvé Monsieur Flex. Dans ce live n°5, Thomas Belli revient sur son aventure en Chine ; un pays qui l'a marqué pour sa beauté, sa gentillesse mais pas que...

 

PÉKIN, LA VILLE DES NON-WHEELERS...? 

Quand on pense à la Chine, on se dit qu'il y aura forcément une grande population de wheelers et electrotteurs... C'est peut-être le cas, mais pas à Pékin ! Quand nous avions demandé à Thomas s'il avait vu de nombreux wheelers, il nous expliqua que le nombre de wheelers se résumait à moins d'une dizaine, beaucoup moins. Une réponse surprenante, surtout quand l'on sait que la Chine est LE pays constructeur de gyroroues et trottinettes électriques.

Le jeune homme nous rassura tout de même, en nous expliquant que les wheelers devaient sûrement être plus nombreux à Shangai ou Shenzhen. Il enchaîna en nous affirmant que la roue électrique était interdite à Pékin (d'où la petite communauté de wheelers ?) ; mais que les wheelers tels que Kuji Rolls, qu'il a eut l'occasion de rencontrer là-bas, ne se privaient pas d'utiliser leur mobilité électrique. Le youtubeur et wheeler américain, Kuji, a même affirmé qu'en 2 ans d'utilisation de gyroroue, il ne s'était jamais fait arrêter. 

 

LA CHINE, UN PAYS AUX MULTIPLES PAYSAGES 

"Le territoire est tellement immense qu'il y a beaucoup de lieux qui ne se ressemblent pas" nous raconte Thomas. Avec ses 9 600 000 km2 (source wikipédia), il est clair que la Chine propose une biodiversité et une multiculturalité très riches ! 

Durant son road-trip à travers le pays, il a pu découvrir Pékin et ses millions d'habitants, ses hauts buildings et son rythme de vie intense. Puis l'ouest chinois avec ses paysages quasi désertiques et sa culture Mongole ; pour continuer vers le centre-ouest, vers la région tibétaine, ses couleurs, ses monts et son histoire... Et enfin terminer dans le sud, avec la chaleur, les palmiers et la culture laotienne. "Chaque région ne ressemble à rien de ce que j'avais pu voir auparavant, c'est très diversifié. J'en prends plein les yeux chaque jour." nous confie le wheeler en KS18XL. 

 

En effet, dans les vidéos de Thomas nous avons pu voir des paysages tous plus fantastiques les uns que les autres ! Le jeune homme a eu l'occasion de découvrir les grottes de Yungang situées dans la province de Shanxi, il s'agit d'un des plus célèbres sites anciens de sculpture en Chine. Il a également pris le temps de visiter la ville fantôme d'Ordos dont il nous raconta l'histoire : 

 

"Il y a un peu plus de 10 ans, les hauts-placés de la région autonome de la Mongolie intérieure en Chine avaient décidé de construire une ville, pour concurrencer les grosses villes telles que Hong-Kong ou Shangai. À cette époque, la ville était très riche grâce à ses usines de charbon, et le projet commença à prendre forme. Mais quelques années après le gouvernement chinois décida de fermer petit à petit les usines, réduisant ainsi les financements pour les constructions et poussant à l'avortement du projet..." 

Aujourd'hui la ville d'Ordos est peu habitée, car elle se trouve à des centaines de kilomètres de d'autres grandes villes. Toutefois, le gouvernement chinois souhaite changer la donne, en proposant une augmentation du salaire horaire dans cette ville pour pousser les chinois à y vivre. 

 

 

muraille-de-chine-world-tour-monsieur-flex-ks18XL

LA MURAILLE DE CHINE, UN DÉFI RELEVÉ HAUT LA MAIN

Il s'était fait la promesse de monter, rouler et pourquoi pas dormir sur la grande muraille de Chine... Thomas Belli peut être fière d'être le 1er wheeler à réaliser cet exploit !

Pour y arriver, il a du se rendre dans les coins non-touristiques et escalader la muraille par ses propres moyens. Une aventure qui n'était pas de tout repos, mais qui lui a permis d'avoir l'une des plus belles vues de son Tour du Monde en gyroroue, et surtout l'un de ses plus beaux souvenirs. Vous vous demandez s'il avait le droit de faire tout ça ? Le jeune homme n'a pas pu nous le confirmer, mais il suppose que cela est possible hors de la zone touristique. Notre wheeler peut encore dire merci à sa bonne étoile !

 

LARUNG GAR, LA VILLE PRISE EN OTAGE PAR LA CHINE 

Située dans la province du Sichuan en République populaire de Chine, la ville bouddhiste Larung gar est en voie de disparaitre. Monsieur Flex qui l'avait découvert lors de ses recherches et qui souhaitait la visiter, à cause de la beauté de son architecture, s'est vu refusé son accès par les autorités chinoises. 

C'est après ce refus que le jeune homme décida de se renseigner sur l'histoire politique de cette ville et qu'il découvrit l'horrible vérité... Depuis 2017, Larung gar est rasée par les autorités chinoises. Après la démolition de la grande académie bouddhique de la ville, c'est au tour de Yachen Gar, un autre grand centre bouddhique tibétain, qui se retrouve sous les bulldozers. Un drame pour cette ville de 10 000 habitants, où sa population se voit expulsée de force et où toute une culture est amenée à disparaitre. 

 

C'est cette histoire tristement tragique que Monsieur Flex a décidé de mettre en lumière, en y consacrant quelques minutes à la fin de son épisode 16 - Tour du Monde en gyroroue

 

DES HABITANTS SYMPATHIQUES MAIS DES TOURISTES SOUS CONTRÔLE...

Malgré la barrière de la langue, Thomas ne s'est jamais senti aussi accueilli et entouré qu'en Chine : "Il n'y a pas un jour où on ne me filme pas, où ne me prend pas en photo, où que l'on ne m'encourage pas. Les chinois sont très curieux et sympathiques" nous explique-t-il. Nous pouvons d'ailleurs le remarquer dans ses vidéos, le jeune homme se retrouvait souvent avec un fan club autour de lui. Toutefois, cette bienveillance contraste énormément avec les petites mésaventures désagréables qu'il a pu vivre lorsqu'il devait se présenter dans des hôtels : "les touristes sont un peu sous pression" affirme-t-il.

C'est l'impression que le jeune homme a eu lorsqu'il rentrait dans un hôtel pour se faire enregistrer. En effet, très souvent Thomas se retrouvait à attendre 15/20 minutes à l'accueil, le temps que les employés analysent son passeport et l'enregistrent... Et même quand il se retrouvait dans sa chambre, on venait toquer à sa porte 15 minutes après son enregistrement, pour lui redemander son passeport et le prendre en photo. Une situation qui peut vite devenir fatiguante sur le long terme. 

 

 

chine-world-tour-monsieur-flex-live-mobilityurban

TOUR DU MONDE EN GYROROUE : UN NOËL EN ASIE... ET APRÈS ?

Cela va faire 4 mois que notre aventurier est sur les routes du monde, et ce Noël il ne le fera pas en France. C'est au Laos qu'il passera les fêtes de fin d'année...Mais ne vous inquietez pas, il ne sera pas seul ! 

"J'ai contacté des voyageurs qui seront au Laos, à la même période que moi. Ils réalisent également des vidéos sur Youtube que je suis depuis un petit moment. Je suis content de les retrouver là-bas" nous confie-t-il avec enthousiasme. En effet, pour ces fêtes Thomas ne sera pas trop dépaysagé, car c'est entouré de français qu'il ouvrira ses cadeaux de Noël. 

 

UNE AVENTURE ASIATIQUE QUI CONTINUE...

Durant 1 mois, vous pourrez retrouver Thomas et son aventure en gyroroue sur le sol laotien, puis il descendra dans le sud en direction du Cambodge et de ses magnifiques temples, pour une durée d'un mois. À la suite de cela, il remontera vers le Nord, traversera le Vietnam pour retrouver la Chine et rejoindre la ville de Shenzen. Il profitera pour visiter l'usine Kingsong, avant de retrouver Shangai et partir pour le Japon. 

Cette suite d'aventure risque d'être riche en rencontres, en paysages majestueux et en moments forts qui le marqueront... Nous avons déjà hâte d'en découvrir plus ! 

 

 

FACEBOOK-RSX-FLEX-CURIE

TOUR DU MONDE EN GYROROUE : L'INSTITUT CURIE VOUS ATTEND POUR CE NOËL !

Et oui... Ce n'est pas parce-que Noël arrive et que Thomas est jusqu'en Chine qu'il ne faut pas penser à l'institut Curie et toutes les actions de solidarité mises en place jusque là. Ne nous relachons pas et continuons à soutenir Monsieur Flex et ses bonnes initiatives. 

 

Les actions solidaires pour l'Institut Curie et Monsieur Flex : 

 

  • Mobilityurban soutient Monsieur Flex et L'institut Curie. Voici une belle initiative réalisée par notre enseigne de la mobilité électrique. Ainsi, pour tout achat d'une roue électrique ou d'une trottinette électrique de la marque Kingsong, vous avez la possibilité de verser 5€ dans la cagnotte de Monsieur Flex grâce à l'option "je soutiens Mr Flex et Institut Curie". De notre côté nous multiplions par 5 votre don, en versant 25€ à l'Institut Curie ! 

  • Monsieur Flex lance sa cagnotte Utip. Une façon simple, gratuite et rapide de générer de l'argent pour l'Institut Curie... La seule chose que vous avez à faire est de regarder des vidéos !

 

 

  • Offrez un pack savons bio Donkeys & Co. La marque de savon propose à ceux qui aiment sentir bon, un pack de 8 savons bio de 25 gr au lait d’ânesse pour 18 euros, dont 5 euros seront reversés à l'Institut Curie. Envoyez un mail à Isabelle de l'Association Fée Kdo et recevez votre pack ! 

 

 

"Je ne retiens que le meilleur", voici la phrase qui nous permet de résumer la magnifique aventure que Thomas Belli aka Monsieur Flex vit depuis 4 mois. Malgré les restrictions politiques, le jeune homme a pu découvrir une Chine loin des clichés que nombreux étrangers peuvent avoir. Il vit son aventure à fond et il ne laisse rien le destabiliser. 

Aujourd'hui, Thomas se rend compte de la chance qu'il a de vivre une aventure aussi positive et c'est toujours avec émotions qu'il se confie à nous. 

 

 

Vous pouvez retrouver les vidéos de cette aventure sur le compte Youtube de Monsieur Flex.

Découvrez le LIVE n°5 en vidéo dès maintenant ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

DÉCOUVRIR ÉGALEMENT : 

 

MONSIEUR FLEX TOUR DU MONDE DE LA FRANCE À L'AUTRICHE 

MONSIEUR FLEX TOUR DU MONDE DE L'AUTRICHE À LA LITUANIE 

MONSIEUR FLEX TOUR DU MONDE DE LA LITUANIE À LA RUSSIE

MONSIEUR FLEX TOUR DU MONDE DE LA RUSSIE À LA CHINE

MONSIEUR FLEX TOUR DU MONDE DU LAOS AU VIETNAM 

MONSIEUR FLEX CORONAVIRUS COINCE AU VIETNAM

 

LE TOUR DE FRANCE DE MONSIEUR FLEX

Poster un commentaire

Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..