REGLEMENTATION: Le code de la route a changé! Consultez notre synthèse 

réglementation EPDm que pensent les Wheelers/Electroteur

Le 4 mai dernier au terme d'une longue période de réflexion et de débats, la trame du décret modifiant le code de la route pour y intégrer les trottinettes  électriques, gyroroues ,hoverboard, skate et à peu prêt tout ce qui roule est sorti. Le texte de loi a la fois tant attendu et craint à fait l'effet d'une bombe. Si l'officialisation de nos modes de transport est une bonne nouvelle, les mesures annoncées répondent-elles aux attentes des utilisaterus du quotidien ? Nous les avons interrogé sur chacun des 12 points majeurs contenus dans le texte sur la réglementation trottinette electrique et gyroroue pour connaitre leur avis.

Dans des temps ou le trottinette bashing fait rage, les wheelers sont-ils les dangereux hells angel qu'on nous présente parfois ? Sont-ils d'irresponsables usagers de la route qui filent à travers la foule ? Sont ils hostiles à toutes formes de règles et limitations ?

 

 

justice-a-roue-original

C'est votre voix qui doit être entendue.

 

Nous tenons d'abord à remercier chaudement tous les particpants, plus de 1200 réponses en seulement quelques jours! L'enquête a été relayée sur tout les groupes dans toutes les communautés partout en France. Cela nous a permis d'obtenir un panel représentatif des wheelers et electrotteurs du quotidien.

Il y a quelques mois suite à la grande consultation sur la réglementation sur le sujet, Mobilityurban avait pu faire remonter la voix des wheelers et electrotteurs directement au ministère de la transition écologique et solidaire lors d'un rendez vous. C'était déjà une victoire que d'avoir pu faire entendre vos voix, même si elles n'ont pas été complètement écoutées.  Avec cette nouvelle enquète, nous continuons de faire avancer le sujet ensemble, alors merci à chacun du soutien au projet qui nous unit.

 

trotinete-electroique-suiss-micro

 

Pendant de longues années la trottinette électrique et la gyroroue sont restées dans un vide juridique, aucune loi n'encadrait leur usage et la plus grande tolérance était applqiuée par les forces de l'ordre. Seuls les comportements dangereux étaient sanctionnés.

Depuis 2012 , nous avons constaté au fil des années que le bon sens populaire l'emportait. Chaque année de plus en plus de personnes favorisent un mode de déplacement alternatif, plus économique, plus écologique qui fait gagner du temps et qui procure du plaisir. Les NVEI se sont démocratisés et n'ont cessé de se mulitplier. Cela s'est fait en bonne intelligence sans qu'aucune réglementation ne viennent clarifier la situation. Cependant le vide juridique n'est pas tenable sur le long terme avec, et nous attendons qu'un statut officiel et une reconnaisance en tant que vrai mode de transport nous soit donné.

Il aura fallut plus de 7 ans, et même plus de 17 ans (si on comptabilise depuis la premirèe demande de segway au parlement européen), pour qu'enfin nos engins de déplacement soient pris suffisamment au sérieux pour être admis dans la loi.

Avec l'arrivée des flottes de trottinette en libre service et l'anarchie croissante sur le trottoir,  les choses ont pris un grand coup d'accélérateur. 

Malheureusement la plupart des discussions se sont faites sans Wheelers, sans electrotteurs et sans véritables représentation des premiers interessés: Les wheelers et electrotteurs. Alors le texte convient-il tout de même a ce qu'ils vivent au quotidien?

 

 

En quoi consiste le décret EPDm sur la trotitnette et roue electrique? 

 

Le décret vient en modification du code de la route pour y intégrer les EPDM (Engin de déplacement Personnel Motorisé). Il s'agit de mesures réglementaire qui sont indépendantes de la partie legislative inclu dans loi loi d'orientation des mobilités.

 

Il porte sur trois grandes thèmatiques: 

Des règles générales: La notion de prudence et de limite d'age...

Des règles sur les équipements: sur l'utilisateur et sur la machine.

Des règles sur les voies de circulations: Les voies autorisées ou interdites.

Les utilisateurs ont été interrogés pour s'exprimer sur chacun de ces points.

 

   

Capture d’écran 2019-06-06 à 21.58.00

Des Electrotteurs et Wheelers Responsables! 

 

 99,2% s'engage déjà ou sont prêt à s'engager à être prudent pour eux et pour les autres.

Une infime minorité estime qu'ils peuvent prendre des risques et que cela ne concerne que leur liberté de prendre des risques. L'immense majorité sont conscients de la nécessité de règles pour conduire en sécurité à trottinette electrique ou monoroue.

 

Des electrotteurs et wheelers en accord avec les mesures

 

Il se révèle que les utilisateurs du quotidien sont plutôt d'accord voir applique déjà plus de la moitié des mesures soumises à leur avis. 

7 points sur 12 receuillent leur adhésion à plus de 80%.

Parmi eux on peut citer, l'interdiction du port d'écouteur, le port d'équipements de visibilité, le port d'équipement de sécurité pour leur machine, l'interdiction du transport de passager.

 

Quelques remarques: 

 

Note concernant les équipements de la trottinette/roue: Cette mesure recueille 80% d'adhésion. Elle concerne l'obligation pour l' EPDm de possèder un éclairage avant et arrière, un freins un avertisseurs sonores, et des catadioptres.

Malgré la belle adhésion, la majorité des inquiétudes portent sur la reconnaissance du frein moteur pour les roues électrique comme système de freinage. De ce point de vue là, il est à noter que le projet de norme produit (EN17128) tel qu'il est à ce jour, accepte parfaitement l'existance d'un frein électrique pour les roues.

 

Note concernant l'interdiction du transport de passager: Cette mesure recueille 84% d'adhésion. Dans les désaccords on compte une majorité de personne qui souhaitent pouvoir emmener leur jeune enfant avec eux. C'est le cas notamment pour le déposer à l'école, ou parcequ'il est trop jeune pour conduire sa propre machine en sécurité.

 

 

Egalite territoriale

Des souhaits d'évolution Majeurs: L'égalité territorial

 

L'interdiction de rouler hors agglomération s'il n'y a pas de piste cyclble est rejeté massivement à 70%.

Biensur ce n'est pas une surprise: L 'Association de Prévention Routière elle-même le reconnaît. « On a observé dans nos 96 comités départementaux des trottinettes électriques sur des nationales et des départementales » «Cela ne vous a pas échappé qu'il y a une crise du pouvoir d'achat et bien il y des français qui ont trouvé là une vraie solution économique pour faire les déplacements domicile-travail de faible distance». C'est ce qu'a déclaré Mme Lavaud déléguée Générale de région parisienne dans une interview sur France inter. 

La trottinette électrique permet à de nombreuses personnes qui habitent en campagne ou en grande banlieue de rejoindre leur travail ou une gare sans prendre leur voiture. Pour cela, ils doivent le plus souvent emprunter des voies hors agglomération sans piste cyclable. La couverture cyclable hors agglomération en France en 2017, était de 15 120 km d'itinéraires aménagés. En 2030 l'objectif est d'atteindre 22 780 km. 

Sans compter biensur, les randos et autres roadtrip qui passent forcément par des voies hors agglomération et parfois sans piste cyclable.

 

Madame Elisabeth Borne a, elle aussi insisté lors des débats devant la commission pour dire que le texte « s'appliquait France entière » et ne devait pas concerner que les pré-occupations parisiennes

A l'heure où l'égalité territoriale est de tous les discours, cette mesure apparait comme particulièrement décalée.

 

 

vitesse

La bonne vitesse pour les EDPDm

 

Quelle est la bonne vitesse pour un EDPm ?

 

Le texte prévoit de n'autoriser que les engins dont la vitesse par construction ne dépasserait pas 25km/h. Les utilisateurs se prononcent majoritairement contre cette mesure. Non pas qu'ils veulent rouler « vite ». Seul 12 % souhaitent pouvoir rouler à plus de 45km/h. Mais ils souhaitent pouvoir s'insérer sans risques dans la circulation urbaine limitée à 30 ou à 50 km/h en ville en toute sécurité. 

L'argument le plus souvent avancé est qu'à 25km/h en l'absence de piste cyclable les usagers d'EPDm vont devenir vulnérables et inciter les automobilistes à les dépasser et sans doute à prendre des risques pour réaliser ces dépassements

Malheureusement cet appel a peu de chance d'ête entendu. En effet, lors du débat de la Loi d'orientation des mobilité devant l'assmeblée nationnale du 6 juin, Madame la ministre se disait prête a descendre la vitesse à 20km/h!

 

Le profil des utilisateurs.

 

Alors qu'une très récente étude annonce que les utilisateurs de trottinette en location sont plutôt de jeunes gens avec très peu de report modale de la voiture à la trotitnette, les utilisateurs propriétaires sont plutôt des personnes matures, 70% ont plus de 36 ans.

Il roule sur de moyenne à longue distance : 80% réalise plus de 5 km/j - 47% plus de 10km/jour.

Dans une précédente enquête, le report modale de la voiture vers les EPDm était de 50%.

 

 

règlementation-vleu-VBB 2019
Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..