Toute la vérité sur la gyroroue Ninebot Z

Un an après  l'extravagante annonce de sortie de la gyroroue ninebot Z de l'été 2017, la version quasi définitive est enfin arrivée jusqu'à nous.

 Nombre de wheeler ont été bouleversés par cette annonce d'une roue hors du commun par la plus célèbre des marques de roue électrique. Depuis, ils attendent fébrilement la mise sur le marché français, laissant de côté les nouveautés pourtant très réussies telles que la roue V10F d'Inmotion ou autre KS18L de Kingsong dans l'espoir d'une roue ultime. Très beau coup que nous ont réalisé les chinois de Ninebot ! Ils ont fait de cette gyroroue un mythe avant même qu'un wheeler n'y mette les pieds. Quelques essais de version béta et quelques vidéos ont nourri leurs espérances ou leurs déceptions, ce que nous vous en retracions il y a peu les premiers tests de la roue Ninebot Z10. 

 

Toute cette attente est-elle méritée ? Le coût, finalement exorbitant, en vaut-il la chandelle? ou bien tout ce bruit autour de la ninebot Z n'est-il finalement dû qu'au génie marketing de la marque ?

 

Les vacances nous ont permis de l'éprouver, de la mettre à l'épreuve de la vraie vie. Portabilité, maniabilité, conduite, confort, performance réelle.... nous avons arpenté les longues voies cyclables des landes pour valider ou démystifier toutes les idées reçues sur cette roue électrique Z10. Révélation sans concessions, ni parti pris, nous vous disons toute la vérité sur la gyroroue Ninebot Z10!

 

 

Ninebot Z10 test roue toulouse

Performances annoncées:

 

Le modèle que nous avons choisi pour ce test grandeur nature est la Z10. Celle qui s'annonce avec la plus grande des batteries. 

- Vitesse maximale: 45 Km/h

- Moteur de puissance 1800 Watt nominal.

- Batterie Lithium d'une capacité 1000 Wh, donnée pour une autonomie de 80/100 km. (Ce qui semble d'emblé un peu ambitieux pour une 1000Wh)

 

Une vraie rupture de design, du meilleur et du pire...

comparer ninebot Z10 à KS18L

Bien sur, ce qui a séduit ces milliers de wheelers potentiels c'est cet incroyable design. Un pneu ultra large, dans une coque hyper condensée. Indéniablement, dans la réalité, le design est-il à la hauteur des espérances ?

 

Commençons par le meilleur : Son look osé ne peut que séduire toute une génération :  Non seulement elle arbore une allure de "Batwheel" (Cf une roue pour  Batman) mais elle émet des sons dignes de R2D2 le petit robot malin de StarWars. On adore en particulier ceux qu'elle émet lorsqu'on connecte ou qu'on déconnecte l'application pour smartphone. De la même façon, si elle est équipée des traditionnels éclairages Led qui cerclent nos roues électriques, sur la ninebot Z, les leds bleues sont sur l'intérieurde la coque et longent le pneu. Un très bel effet visuel qui s'inscrit dans son look futuriste.

 

Côté inatendu, Ninebot a pensé à ses utilisateurs. Une trappe discrète dans la coque permet d'accéder facilement à la valve de gonflage. Il faudra tout de même prévoir une rallonge de gonflage pour se faciliter la vie. Encore plus inattendu, on apprécie la fonction coupe moteur automatique. Pas de bouton, elle détecte automatiquement quand elle quitte le sol et désactive le moteur. 

 

Un dernier point, elle est pourvue de pneu tubeless, c'est-à-dire sans chambre à air. Pour mettre les pendules à l'heure, un pneu tubeless peut crever même s'il est beaucoup plus difficile à crever. Il faut savoir qu'il est aussi beaucoup plus difficile à monter ...

 

Le garde boue était initialement prévu pour être amovible, il est finalement fixe, si cela rend la roue asymètrique, ce n'est pas très grave, puisque de toute façon le trolley est présent aussi de ce côté. 

 

Tiens, parlons du trolley justement. C'est un gros gros regret qu'en 2018, on puisse créer une roue sans penser à intégrer le trolley DANS la coque. On imagine bien les ingénieurs et marketeurs bavant devant leur beau design de coque jusqu'à un utilisateur lève le doigt pour les y faire penser. Oups! trop tard, les moules sont en route, on va bricoler un truc. Avec une roue qui pèse plus de 20 kg, le trolley est pourtant indispensable au quotidien. Ceci dit, il est quand même assez sympa et original. On est loin du trolley un peu "léger" des premières ninebot E et plus jolis que les trolleys "valises" des premières générations de roues électriques. La poignée est assez ergonomique, même si elle mériterait 2 ou 3 cm de plus pour une meilleure prise en main.

 

Dans la même veine, ils ont dû oublier de s'intéresser aux pédales. Au final, on y retrouve donc les pédales des ninebot E, et E+. Un choix ? Une solution de facilité ?, ou une nécessité d'épuiser des stocks restants ? Allez savoir. Heureusement, ce sont des pédales de bonnes qualité, mais avec un grip caoutchouc. Aussi, dés qu'elles sont un peu humides ou que vos semelles ne sont pas adéquates, elles glissent.

 

avis sur Gyroroue Ninebot Z10

 Maniabilité de la Ninebot Z, est-elle au rendez-vous ? 

 

C'était LA grande question ! avec un tel pneu large de 10 cm (4pouces), peut-on tourner avec une gyroroue ninebot ? Gagne-t-on en confort, comme ce qu'on gagne avec les pneus larges à basse pression des vélos fat bike ?

 

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la maniabilité à petite vitesse est excellente. La roue ninebot Z vient, sur ce point, démentir nos à priori. En effet, qui dit pneu large, dit surface de contact au sol et frottement important, pourtant elle nous a bien surpris. 

 

A petite vitesse, on peut se permettre des slaloms serrés qu'elle passe très bien. Pour autant, je n'irai pas jusqu'à dire qu'elle les passe "facilement" il faut tout de même un peu donner de sa personne. Cet exercice permet de déterminer sa capacité à circuler sur un trottoir au milieu des passants tout en évitant les accidents. Contrat rempli pour la monoroue Z.

 

Concernant les virages serrés ou à 360°, ca marche aussi. Il faut savoir juste adapter sa façon de les réaliser à la répartition et au comportement de la roue. La limite de courbe viendra de la hauteur des pédales. Ninebot a pensé à légèrement les incliner en V pour qu'elles atteignent les 14cm à l'extérieur.(12cm sur l'intérieur), mais cela reste faible sur une roue 18.

 

Maniabilité à vitesse de croisière. Notre monoroue a passé le test de la circulation à petite vitesse, qu'en est-il quand on roule sur une voie cyclable à 25 km/h, et qu'il nous faut éviter un obstacle soudain ou virer de bord ? C'est là que les choses se compliquent... Dés la vitesse de 15km:h atteinte, les virages deviennent une vraie contrainte. Le moindre virage remet en cause vos habitudes. Avec une ninebot Z Louvoyer n'est pas un plaisir de glisse mais du sport. En effet, quand on gagne en vitesse, la ninebot se "raidit" et il faut forcer sur la pédale intérieure pour virer. Il faut y mettre tout son corps. Chose qu'on déconseille absolument sur une autre roue!

 

D'une façon générale il faudra un certains temps à un wheeler même confirmé pour se faire à la conduite de la Ninebot Z qui est très particulière.

 

 

 

test ninebotZ

Le confort de conduite de la ninebot Z? A double tranchant.

 

Etonnante à la conduite, est cette roue. Nous avons d'abord testé différentes pressions pour trouver celle qui est la plus intéressante. Au final que cela soit à 20, 30 ou 40 PSI, cela ne change pas grand chose. Alors que c'est vraiment le point sur lequel on avait le plus confiance en elle, la roue ninebot Z se trouve être plutôt inconfortable. On a vite mal aux jambes surtout si on a un parcours remplis d'embûches, de bordures à monter descendre, et de voies bosselées. Biensur, au vue du nombre de km parcourus sur de nombreuses roues différentes, on ne mettra pas cela au crédit d'une position inadaptée ou d'une crispation de débutant.

 

Rendons à Ninebot ce qui est à Ninebot, quand il s'agit de passer des bordures, la NinebotZ10 fait le job. On se sent plutôt stable et en sécurité pour peu de les passer bien dans l'axe. Elle gère aussi quand il s'agit d'une conduite en mode tout chemin. D'un côté, elle absorbe bien les petits cailloux et autres des chemins et de l'autre elle passe aisément les trous et bosses. Sur ce type de sol un peu souple, on est tout à fait à l'aise. Ce n'est pas seulement dû à la roue elle-même, mais aussi parce que dans une conduite en mode forêt, on s'attend à ce qu'il y ait des dévers des obstacles du coup, on est concentré et on anticipe le comportement de la roue. Je précise ce point, parce que, vous le verrez, cela prend tout son sens dans le paragraphe suivant. 

 

Cela se complique pour un roulage en mode ville. Nous avons fait de nombreux kilomètres sur les voies cyclables des Landes : de belles pistes bitumées à travers la forêt de pins. A certains endroits c'est un billard et à d'autres les racines ont commencé à reprendre leur droit et à créer bosses et crevasses inattendues. On y reproduit le mode urbain et ses surfaces hasardeuses. Autant sur la partie bien lisse, entre 15 et 25 km/h, elle est agréable à conduire, autant mieux vaut rester bien concentré. Si une bosse se présente, une roue "standard même de 14 pouce fera un petit "saut" et on retrouvera facilement l'équilibre. Sur la Ninebot Z, eu égard à son pneu large, si on prend la bosse sur son bord, la roue se déséquilibre en latérale (elle se penche) et du coup elle "ondule" le temps de retrouver la position normale. C'est assez déstabilisant. Bien souvent, quand on conduit une 18 pouces, c'est pour être plus stable et être plus assuré, pour passer trous et bosses de façon plus sereine. Mais sur cette ninebot Z, mieux vaut être aussi vigilant que sur une roue de petit diamètre et bien anticiper la façon dont on prend chaque obstacle. 

 

Bref, on ne peut pas vraiment dire que le confort est au rendez-vous.

 

 

 

test de la roue ninebot Z10

Réactivité, accélération, freinage, quelles performances dans la vraie vie pour la Ninebot Z?

 

Son moteur de 1800W régit bien. On peut atteindre les 40 km/h promis sans trop forcer (dans des conditions de sécurité adaptées). Voilà qui est nouveau chez Ninebot. La marque nous a habitué à des roues plutôt sages, voire même un peu timide. S'il n'y avait ce manque de maniabilité et "cette lourdeur" à la conduite, on serait presque au niveau d'une KS18L ou d'une MSuperX. "Presque", parce qu'il lui manque juste un peu de leur mordant et surtout de réactivité au freinage.

 

Concernant l'autonomie, nous l'avons poussé jusqu'à 53 km sur un parcours roulant avec 88 kg de charge à une vitesse de 25km/h. dont 3,6km de montée à 6% et un petit pic de 100m à 11%, le reste en plat ou descente.

 

Elle se bride à 6/10km/h quand elle atteind les 12km d'autonomie restant. A ce stade, non seulement elle se bride, mais elle émet un son de plus en plus continu qui vous dissuade de l'emmener au bout.

 

 

En conclusion on craque pour la ninebot ou pas?

 

Avant toute chose, si vous devez craquer, on vous conseille vivement d'attendre la version CE conforme Europe. Cela vous permettra de vous assurer. En effet, les Vleu, roue et trottinette électrique doivent être obligatoirement assurée à minima sous votre responsabilité civile. 

 

Une énorme réussite de comm de la part de Ninebot. On se rappellera alors que Ninebot est en parti détenu par Xiaomi, qui est assez fort en la matière. De cette improbable "annonce", la roue Ninebot Z est presque déjà une légende. Pourtant, elle est vraiment destinée à un public restreint, plutôt des "collectionneurs".  En effet, elle se révèle peu agréable pour un usage quotidien, et elle nécessite plusieurs dizaines d'heures pour s'habitué à sa conduite hors normes, même pour un wheeler expérimenté. Elle est donc tout à fait déconseillée pour un débutant qui y prendra de "mauvaises habitudes".

 

Par contre, en roue secondaire, elle peut être sympa pour faire du chemin de terre ou juste jouer.

Commentaires (11)

conorle 23 août 2018 à 07:58

Cà sera ma toute première roue, je suis donc un débutant, et y à pas photo çà sera bel et bien une Ninebot one Z10 le look, le design, change radicalement de toutes les autres roues et c'est bien se qui me plait chez là Z10 quand vous dite qu'il faudra des dizaines et des dizaines d'heures pour l'apprivoisé je pense que y à comme un léger exagérément...on sans bien dans votre article qui y à comme un agacement que cette roue de par sa publicité et sa comm fasse sensation aux yeux du public avant même sa sortie...et il est clair que au prix que je vais là payé çà sera pas une roue secondaire mais bien ma roue de tout les jours.

BBle 23 août 2018 à 08:12

Quand une marque connue annonce la sortie d'une nouvelle roue, cela créé souvent cette forte attente, et beaucoup d'émotion. Concernant Ninebot qui est tout de même LA marque par qui tout a vraiment commencé, c'est forcément encore plus fort. Normal. C'est le cas aussi pour la V10 par exemple, la MsuperX ou KS18L . La roue c'est une histoire de passion, pas facile d'être tiède. Ici on vous fait partager les infos et les résultats de nos tests, aucun agacement.
Concernant le temps d'adaptation, d'autres utilisateurs en témoignent également. La conduite est différente, cela ne veut pas dire que ce soit mal, mais mieux vaut en être conscient.

Jacky75le 8 septembre 2018 à 16:18

@ conor

Je pense que ce guignol ne sait pas ce que c'est qu'une roue. A mon avis, dejâ, il n'a pas les moyens de se l'offrir.. et si tel était le cas, au bout d'une 1/2 heures, sa roue sera en morceau et lui aussi... !!! Laissons le rêver et retourner dans son bac à sable !!! Mdr !!! ;) ;) ;)

Garionle 13 septembre 2018 à 10:07

@conor C'est un peu chaud pour une première roue ! Tu fais bien entendu ce que tu veux, mais il y a probablement des achats plus réfléchis, on achète pas une roue uniquement sur son look ! Le mieux reste encore d'essayer en magasin si tu en as l'occasion, voire de prendre quelques heures de cours si vraiment tu ne sais pas en faire au départ.

stefle 3 octobre 2018 à 11:52

@ Jacky
Je suis entièrement d'accord avec connor...cette roue s'adopte aussi facilement que n'importe qu'elle roue, et je pense que pour que tu réponde de la sorte tu doit être un gros frustré aigrie...tu doit en être un beau toi par contre de guignol qui effectivement n'a pas les moyens de s'acheter une Z10 et qui donc jalouse ce qui peuvent... Mdr !!! ;););)

maximele 4 octobre 2018 à 16:37

@Jacky75


Je suis entièrement d'accord avec conor...cette monoroue s'apprivoise aussi rapidement que n'importe quelle autre monoroue...et même par des débutants, je pense que tu es un gros frustré, aigrie, et que effectivement tu n'a pas les moyens pour te l'offrir mister Jacky75, tu es tout juste bon a critiquer derrière ton petit écran d'ordinateur, donc, oui continu a baver, a rêver, devant la Z10 dans ton bac a sable petit guignol que tu es...Mdr ;););)

Spangynotle 23 octobre 2018 à 20:13

J aimerais beaucoup la tester pour sentir le différent des autres roues ... !! Et pour Jacky,Connor il y a des bases profondes dans le corps à développer et cela prend du temps de pratique et de digestion . Savoir faire de la roue ne se limite pas à avancer et s arrêter n importe comment . Encore beaucoup d usagers expérimentés dans le temps ne savent pas faire du pendule ou marche arrière ( ce qui est très utile et apporte d autres bases de conduite nécessaire , donc très sécurisant !!) donc prevoyez du temps pour apprendre dans un espace dégagé ,protégez vous et votre roue! C est comme si vous laissiez une Ferrari à quelqu un qui n a jamais pris le volant ...

Nico.asle 24 octobre 2018 à 23:37

C’est une super roue,j’ai rouler plus de 1000km et c’est une merveille je la conseil à tous les Wheeler

Julle 28 octobre 2018 à 15:17

J'ai acquis uneninebot one Z10 il y a 1 mois je n'avais jamais pratiqué la gyroroue électrique je me régale amusante agile tout terrain pointe à 47 km heure( bien protégé sur route en très bon état) ça freine du feu de Dieu quand on en a besoin je la trouve hyper maniable rigolote amusante et pour couronner le tout une super autonomie entre 80 et 95 kilomètres j'ai une conduite d'exciter franchement si vous la voulez lâchez-vous

Guyle 4 mars 2019 à 21:04

Sur internet il y a plein de personne qui ont acheter cette roue et qui partagent leur expérience.
Ce que j’ai retenu de leur discours: c’est une façon totalement différente d'apprivoiser la roue par rapport a toutes les autres roues, donc ce que je comprend: que tu sois un Wheeler novice ou confirmé, il faudra apprendre à apprivoiser cette roue. Et il faudra au moins une 100aine de km pour la dompter (c’est ce qu’ils disent). Sachant cela, ce test n’est pas représentatif du potentiel de ce produit.
Par contre, ils disent aussi qu’après l’avoir bien pris en main, la manœuvrabilité n’etait plus un problème et qu’ils s’amusent bcp plus avec cette roue qu’avec les autres...
Et puis quand ils disent « elle est tout à fait déconseillée au débutant qui y prendra de mauvaises habitudes ». Ils pensent que tous ceux qui achète des roues en achète tous les 4 matins? Perso j’en achète 1 un peu chère mais pour le plus longtemps possible, la décennie si la roue tient aussi longtemps
c’est pourquoi je pense aussi que ce sera ma première roue. Même si certain peuvent critiquer ce choix, comme je dois apprendre à manier une roue, autant que ça soit celle qui me plaît.

Blackout29le 26 octobre 2019 à 12:06

Bonjour j’ai lu tout vos commentaires avec attention ! Tout d’abord Conor je c’est que tu ne me lira pas, car le forum est trop vieux mais tu a bien eu raison de prendre cet roue si c’est c’elle qui te plaît ... Et pour les personnes qui on poster se poste vos remarques sont justes ! Sauf pour la prise en main qui je site:
« elle nécessite plusieurs dizaines d'heures pour s'habitué à sa conduite hors normes » deux jours ou 100 km suffise amplement pour la prendre en main , dsl de vous vexer mais vous devez être un peut manchot ( c’est ironique! ) elle convient parfaitement à des débutants tout en étant très prudent et surtout protection compète obligatoire !!! Biz

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Découvrir nos magasins de Paris, Lyon, Toulouse, Lille et Limoges

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,