TRAIN OU AVION : PEUT-ON VOYAGER AVEC SA TROTTINETTE ÉLECTRIQUE ?

Cet été vous voyez vos vacances avec votre trottinette électrique ? On vous comprend, quoi de mieux que de pouvoir découvrir une ville avec une mobilité légère, rapide et surtout pratique ! Partir en vacances avec sa mobilité électrique, beaucoup en rêve... Mais est-ce possible de le faire si on décide de prendre l'avion ou le train pour faciliter notre trajet ? Quels sont les règles à respecter ? Dans ce nouveau dossier on vous aide à préparer vos vacances en patinette du mieux possible !

voyager avec une trottinette ou gyrorue c est possible

VOYAGER EN AVION AVEC SON EDPM, C'EST POSSIBLE ?

Cette première question plaira à nos amateurs de voyage en avion. Très souvent posée par les utilisateurs, ils sont nombreux à se demander s'il est possible de placer son engin dans la soute ou en cabine. Depuis plusieurs années, une réglementation concernant les transports des batteries lithium par avion a vu le jour. Elle a très souvent fait parler et pourtant, les avoir mises en place permet d'éviter des risques....

Batterie lithium : il y a t-il de vrais risques dans l'avion ?

Vous êtes un utilisateur passionné ? Vous êtes alors censé savoir que votre engin de déplacement personnel fonctionne grâce à une batterie située sous le deck de votre engin ou ailleurs (pour certains modèles). Cette batterie est composé de lithium, élément le plus léger et le plus petit de tous les métaux, mais présent sous forme ionique et non métallique. Il est surnommé "lithium-ion". Très présent dans la plupart des produits électroniques et électriques, il est rechargeable.

Toutefois et comme pour toutes matières, la batterie lithium-ion a ses avantages et ses risques, le risque premier étant qu'il est hautement inflammable, et peut donc créer des accidents. Dans un avion, il y a également un risque de créer un court-circuit qui peut entrainer la panne d'un avion. Vous imaginez un avion s'arrêtant en plein vol ? C'est le crash assuré ! C'est pour cela qu'aujourd'hui de nombreuses compagnies ont décidé d'interdire le port des batteries d'EDPM dans les avions.

Pourquoi interdire les batteries des trottinettes et roues, et pas les autres ?

L'une des questions que l'on pourrait se poser est que si on interdit les batteries des trottinettes électriques ou des roues électrique, pourquoi ne pas interdire celles des téléphones portables ou des tablettes par exemple ? Question qui peut être légitime, mais qui a son explication.

En 2016, l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA) a mis en place une réglementation concernant le transport des appareils contenant une batterie lithium. En fonction de leur énergie et de leur quantité, elles sont classés en 3 catégories :


  • Si l'appareil ne dépasse pas les 100Wh, il peut être transporté en soute ou en cabine sans autorisation de la compagnie.
  • Si l'appareil a une batterie entre 100 à 160Wh, le transport en soute est accepté mais sous condition que la compagnie accepte de la transporter.
  • Si la batterie de l'appareil fait plus de 160Wh, son transport dans un avion contenant des passagers est interdit en soute et en cabine.


Pourquoi ce classement ? Il faut savoir que plus votre batterie contient de l'énergie, plus les risques d'accidents graves sont élevés. Ainsi une trottinette électrique qui a généralement une batterie plus puissante que 160Wh, ne pourra pas être acceptée par une compagnie aérienne et cela même si vous l'éteignez.


voyager en avion avec trottinette electrique

Existe t-il des exceptions ou des solutions alternatives pour voyager avec sa trottinette électrique ?

À moins que votre EDPM face entre 100 à 160Wh (ce qui nous parait assez compliqué, mais rien n'est impossible), il vous sera difficile de la faire partir avec vous. Mais avant de vous livrer la solution alternative pour emmener votre engin avec vous, nous allons vous donner les quelques règles de sécurité pour voyager avec votre batterie lithium dans un avion avec passagers, si et seulement si elle fait entre 100 à 160Wh. Pour se faire vous devrez :


  • Emballer hermétiquement la batterie de votre engin pour éviter tout risque de court-circuit.
  • En plus d'être hermétique, votre emballage devra être solide et non conducteur d'électricité. Si besoin, pensez à protéger chaque borne ou connecteur par des capuchons non conducteurs.
  • La batterie de votre trottinette devra être bien calée dans son colis pour éviter de bouger durant le voyage.


À savoir que certains modèles de patinette ont été conçu spécialement pour pouvoir voyager avec dans les avions, il s'agit des modèles avec une batterie LiFePO4. Certaines compagnies aériennes sont encore réticentes à la prendre, mais si votre engin possède ce type de batterie vous pouvez tenter de faire une demande de transport.


Mais qu'est-ce-qu'une batterie LiFePO4 ? : Présente en robotique essentiellement à partir de 2017, cette batterie ne comporte pas de substances chimiques qui pourraient causer un court-circuit. Elle est composée de phosphates de fer lithié. À la différence des autres batteries lithium classiques, les batteries LiFePO4 ont une plus grande longévité, elles se rechargent plus rapidement et fournissent plus de puissance. De même les risques d'incendies sont diminués, elles polluent moins et peuvent être stockés plus longtemps. Vous l'aurez compris, au fil du temps et vu les avantages de cette batterie, elle risquera surement de remplacer nos batteries actuelles.

Je veux voyager avec mon monocycle ou ma trottinette électrique, comment faire ?

L'idée de découvrir le monde sans votre engin préféré vous effraie ? Nous pouvons comprendre ! Toutefois à moins de réaliser un Tour du monde ou de France uniquement avec votre EDPM, à la Monsieur Flex, il vous sera compliqué de partir avec votre engin dans l'avion. À moins de passer par les compagnies de Fret. Plus laxistes au niveau de leur règlement pour le transport des batteries lithium, choisir cette alternative vous permettra d'utiliser votre mobilité dans le pays où vous serez. Mais pensez à bien vous renseigner sur la durée du transport et surtout de vous y prendre quelques temps avant votre départ pour pouvoir profiter de votre mobilité une fois sur place. De plus, même si les règles sont plus légères, cela ne veut pas dire qu'il faudra les prendre à la légère : pensez à bien mentionner ce qu'il y a dans votre colis, à respecter les consignes d'emballage et à placer les étiquettes demandées au bon endroit sur votre colis. Finalement cette solution vous coûtera de l'argent et du temps, le mieux reste peut-être de laisser votre engin électrique à la maison et de louer une trottinette ou gyroroue en vacances.

voyager entrain avion avec trottinette electrique
voyager en train de nuit trottinette electrique

COMMENT VOYAGER EN TRAIN AVEC MA TROTTINETTE ÉLECTRIQUE OU GYROROUE ?


Plus laxiste que l'avion, votre engin de déplacement personnel motorisé pourra trouver une jolie place dans les wagons du TGV ou TER. Cependant, il y a quand même quelques consignes à respecter pour voyager en toute tranquillité. Selon les règles posées par la SNCF, il est possible de voyager avec sa trottinette électrique ou gyroroue dans le train et gratuitement, dès lors qu'elles sont pliées, rangées dans une housse de transport et que leurs dimensions ne dépassent pas 120cm de long et 90cm de large. Ces mobilités sont alors considérées comme un bagage, bien évidemment vous ne pourrez pas les garder à côté de vous, il faudra alors les ranger dans le compartiment dédié et elles ne devront pas entraver la circulation des passagers. C'est une excellente nouvelle pour les passionnés de train et de mobilités électriques !


À SAVOIR : Vous décidez de voyager dans un train OUIGO avec votre patinette électrique ? Attention, vous devrez payer un supplément. Peu importe sa taille, elle sera considérée comme un bagage supplémentaire. De plus, le poids total de votre engin devra être inférieur ou égal à 30 kg. Petite astuce, nous vous conseillons de payer ce supplément par avance, lorsque vous prenez votre billet. Cela ne vous coûtera que 5€, alors que si vous le faites juste avant de monter à bord, le tarif sera de 20€. Cette restriction est également la même pour les monocycles électriques.

Ma trottinette ne respecte pas les dimensions imposées par la SNCF, que faire ?

Il peut arriver que votre EDPM soit plus long ou plus large que la taille imposée... Pas de panique, vous ne serez pas obligé de laisser votre mobilité préférée sur le quai ! En fonction des compagnies de train, les conditions diffèrent :


  • Voyager dans un TER avec sa trottinette : généralement, les TER permettent d'emporter gratuitement votre mobilité électrique dans des espaces dédiés et dans la limite des places disponibles. Dans certains cas, il est possible de réserver directement votre place sur le site de la SNCF, mais attention au bug !
  • Voyager dans un TGV ou un Intercité avec son EDPM : votre engin ne respecte pas les tailles imposées, vous devrez alors réserver un emplacement spécifique à bord. Ce service est payant entre 5 à 10€ et est uniquement accessible sur réservation. Surtout pensez bien à regarder si votre TGV dispose d'emplacements pour les vélos ou EDPM non-démonté/ne respectant pas les dimensions imposées, au risque de vous faire taper sur les doigts par le contrôleur.
  • Voyager de nuit dans un train Intercité avec sa trottinette : si votre engin ne respecte pas les conditions, vous devrez à ce moment réserver un emplacement pour votre EDPM, dans un espace aménagé pour. Le prix est de 10€.

Quelle trottinette prendre pour voyager dans le train ?

Comme nous aimons souvent le répéter, le choix de votre engin de déplacement personnel motorisé se fait uniquement en fonction de vos besoins. Si vous devez prendre régulièrement le train, pour des déplacements professionnels par exemple, le mieux serait de prendre un modèle suffisamment compact que vous pourrez facilement glisser dans une housse et placer dans le compartiment bagage. Il existe de nombreux modèles respectant les dimensions imposées, avec un poids léger pour la porter facilement et se pliant très facilement : E-twow, Xiaomi ou Micro Merlin sont des marques spécialisées dans les patinettes compactes.

Les modèles de Xiaomi une fois pliée font 108x49cm, en sachant que la largeur du guidon fait 43 cm et qu'il n'est pas pliable. Prenez bien en compte ses dimensions, pour choisir une housse de trottinette électrique qui conviendra. Quant aux modèles comme E-twow ou Merlin, nous sommes sur des engins ultra compacts et très légers : 11 kg en moyenne, guidon pliant, pliage rapide. Dimensions de la Micro merlin pliée : 945 x 135 x 300 mm - dimensions de la E-twow Booster GT pliée : 1150 x 330 x 150 mm, il s'agit du modèle supérieur de la gamme. Bien évidemment il existe d'autres modèles plus ou moins compatibles avec les voyages en train, venir dans l'un de nos magasins Mobilityurban vous permettra de les découvrir et d'affiner votre choix avec l'aide de nos vendeurs.

Où et comment bien utiliser sa trottinette électrique ou gyroroue dans le train ?

Vous n'avez pas de housse ou ne souhaitez pas en avoir ? Ce n'est pas pas grave. Et oui, lorsque vous décidez de prendre le train ou RER, la première chose à laquelle vous devez penser est de ne pas gêner les autres usagers avec votre mobilité électrique.


  • Eteindre son EDPM : pensez à toujours éteindre votre engin lorsque vous rentrez dans le wagon... Vous nous direz que c'est une évidence, oui effectivement, mais peut-être pas pour tout le monde.
  • Le placer dans les compartiments bagages ou sous votre siège : généralement il vaut mieux placer votre engin dans les compartiments valises présents dans le train. Le mieux est d'avoir un regard dessus pour éviter le vol (on ne sait jamais). S'il n'y a plus de place dans ces emplacements, pensez à placer votre engin sous votre siège en le pliant. On évite de stationner son EDPM à côté de soi, sous peine de gêner le passage, de même ne laissez jamais votre engin dans les couloirs entre deux rames. Pourquoi ? Car il sera plus simple de le voler, il risque de gêner les usagers et d'être un obstacle, surtout s'il n'est pas attaché.


Attention : on évite de placer son EDPM dans les compartiments au-dessus de soi. En cas d'arrêt brutal du train, la chute n'est pas à exclure.


  • Déplier et rallumer son engin qu'une fois hors du train : vous l'aurez deviné, on n'utilise pas sa trottinette ou roue dans le train. Encore une deuxième évidence, mais on préfère le souligner au cas où. Vous ne pourrez l'utiliser qu'une fois hors du TER/TGV/RER ! De même, évitez de déplier votre patinette électrique au moment où vous vous levez pour sortir du train. Pensez plutôt à la porter ou à utiliser le mode trolley, il en est de même pour votre gyroroue. Ne l'allumez pas, mais poussez-la comme une valise ou sinon portez-la.

Vous l'aurez compris, que vous voyagez en train ou en avion, il y aura quelques règles à respecter. Si voyager en avion avec sa trottinette ou roue électrique reste très compliqué voire impossible, vous pourrez toujours vous tourner vers le train, la voiture ou pourquoi pas vous lancer dans un road-trip avec votre EDPM ? Dans tous les cas et peu importe votre choix, pensez à bien vous renseigner sur la destination où vous souhaitez aller... En effet, imaginez-vous faire des pieds et des mains pour embarquer votre mobilité électrique avec vous et que finalement elle n'est pas acceptée dans le pays où vous allez ? Il y a de quoi voir rouge !

C'est pour cela qu'avant de vous lancer, si vous avez l'intention de voyager à l'étranger ou en Europe, renseignez-vous sur la loi en vigueur dans le pays. Si tout est ok, nous vous souhaitons alors bon voyage, bonnes vacances et surtout bon ride !



À LIRE AUSSI :

Comment voyager en camping-car avec sa trottinette électrique ?

 >>> Découvrez nos BON PLAN - PROMO  >>> par ici >>>

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,