Assise de la mobilité: La voix du Vleu

Vous rêvez de faire entendre haut et clair à notre cher ETAT que le vleu (véhicule leger electrique uniperosnnel ) est la solution d'avenir à une autre mobilité, plus apaisée, plus agréable? C'est le bon moment pour cela : Aujourd'hui commence les assises de la mobilité. Faites vous entendre!

assises de la mobilité

Les assises de la mobilité c'est quoi?

cela débute le mardi 19 septembre 2017 et cela dure trois mois.Trois mois durant lesquels le gouvernement organise une concertation, voulue la plus large possible, sur le thème de la mobilité. Les groupes de travail, les réunions publiques se succéderont pour alimenter la reflexion autour des transport et à terme donner lieu à une loi d'orientation de la mobilité qui sera présentée au parlement début 2018.

Pour ce qui nous interesse, c'est surtout l'ouverture d'une plateforme collaborative qui permet à tout un chacun de déposer ses propositions pour la mobiltié de demain.

 

 

 

Faites entendre la voix des Vleu!

Ces assises sont donc une occasion en or de montrer les trottinettes électrique et les roues électriques offrent une solution a de nombreuses problèmatiques de déplacement. Les Vleu sont un nouveau moyen de mobilité active qui ne bénéifice pas encore d'une legislation claire. C'est le bon sens pratique qui conquière les adeptes du vleu. Il y voit un moyen pratique, facile, agréable, électrique, peu cher (comparé aux autres véhicules à moteur ou même aux abonnement de transport) de se déplacer dans une ville saturée. C'est une occasion pour intégrer officiellement les trottinettes et roues électrique au code de la route

En participant nombreux, montrons que les wheelers et electrotteurs sont des précurseur de la mobilité de demain, qu'ils sont présents et doivent être pris au sérieux! 

Pour ce faire rien de plus simple:

Connectez vous sur https://www.assisesdelamobilite.gouv.fr

Déposez un commentaire expliquant comment le Vleu est une solution à une ou plusieurs des questions ci-dessus.

 

 

Pourquoi participer aux assises de la mobilité ?

 

Biensur, la communauté des usagers compte de plus en plus d'association qui pourraient faire entendre leur voix. D'ailleurs, récemment l'une d'elle a même entrepris de faire signer une pétition pour faire remonter la voix des vleu au gouvernement. Elle a rassemblé quelques centaines de voix. Cependant ces assosciations ne sont pas encore très structurées, et plutôt locales. Elles le deviendront mais pour l'heure elles ne sont pas encore assez puissantes pour être invitées à représenter l'ensemble des Wheeler et electrotteur comme le sont par exemple les associations de vélos (FUB) ou même pietons (Rue de lavenir).

De leur coté, les professionnels sont en passe de s'organiser en fédération, mais là encore, ces assises arrivent un peu trop tôt pour qu'elle puisse faire entendre la voix des vleu comme le font les lobby du vélo, ou de la voiture....

Est-ce perdu pour autant? non, car avec cette plateforme public nous pouvosn tous aller déposer nos idées pour la mobilité de demain! C'est un accès direct qui nous est offert, il faut en profiter. Il vous suffit de vous inscrire, et de laisser votre proposition dans un des sujets.

 

 

6 sujets et 15 questions pour participer:

La plateforme vous propose de livrer vos idées selon 6 thèmes découpées en 15 item.

- Plus propre: réduire l'empreinte environnementale de nos déplacements.

-Plus connectée: accélérer la révolution numérique dans les transports pour anticiper les mutations de la mobilité.

- Plus solidaire: Réduire les fractures territoriales et l'assignation à residence pour faire de la mobilité physique un moteur de la mobilité sociale.

- Plus intermodale: mieux articuler toutes les offres pour les rendre plus attractives et offrir une vraie alternative à la possession d'un véhicule individuel.

- Plus sures: Réduire les accidents et risques liés aux mobilités.

- Plus soutenables: Equilibrer les modèles éconoique, dégarer des ressources financières à la hauteur des besoins et rendre la gouvernance plus efficace.

 Il est facile de voir que les vleu sont une solution à pour plusieurs d'entre eux!  

Capture d'écran 2017-09-19 18.13.14

Tout au long de ces trois mois, nous vous proposons de faire circuler les meilleurs des commentaires!

Les propositions en faveur des Vleu:

Comme promis voilà la liste des interventions actuelles en faveur du Vleu sur le site des assisesdelamobilité, 

vous pensez bien qu'on est loin derrière les cyclistes! vite liker, partager, proposez!!!

Reconnaitre et Promouvoir les VLEU (Cliquer ici pour liker)

19 Septembre 2017 - 17h39

Les véhicules légers électriques comme les trottinettes électriques et les roues électriques sont à la fois

- très pratique en intermodale: compacts, légers.

- Réduisent l'empreinte carbone: electrique

- Peuvent aussi bien être utiliser comme transport principale du à des modèles avec de bonnes autonomies.

Définir une place dans la ville, reconnaitre leur utilité public seraient une avancée majeure dans l'altermobilité.

 

9 J'aime

 

Association wheelers33la-rou-te-electrique cliquer ici

20 Septembre 2017 - 19h05

Pour reconnaitre et definir un cadre d'utilisation des alternaives mobilités electriques. Gyroroues, e-trott, skate... Les mono-roues électriques, gyroroues, trottinettes électriques et autres sont en plein essor partout en France, mais également en Europe. Notre association est née depuis un peu plus d’un an et nous rassemblons déjà une cinquantaine d’adhérents sur Bordeaux et alentours. Toutes les semaines de nouveaux utilisateurs rejoignent nos rangs. Partout sur notre territoire ce mode déplacement novateur se développe. La France compte une communauté d’environ 40000 utilisateurs et aux bas mots 150000 e-trotteurs autant de voitures en moins dans nos villes, une reel alternative en therme d'eco-mobilité, 

 

4 J'aime

 

Un statut légal pour les déplacements doux en émergence (Cliquer ici pour liker)

21 Septembre 2017 - 10h57

Beaucoup de moyens de transports doux en émergence (monoroues, trottinettes électriques etc.) n'ont pas encore d'existence légale dans le code de la route et cela est un frein à leur généralisation. On pourrait créer une catégorie qui serait assimilée aux vélos pour ce qui est de la réglementation, par exemple pour tout véhicule : - Individuel (ou maximum 2 places en tandem) ; - Dont la masse à vide ne dépasse pas 50kg ; - A propulsion humaine, assistée ou pleinement électrique (puissance limitée à 500W) ; - Dont la propulsion motorisée est désactivée au-delà de 25 km/h 

6 J'aime.

Adapter la législation pour les autres transports doux alternatifs (cliquer ici)

24 Septembre 2017 - 21h01

Les rollers, trotinettes électriques, mono-roues électriques ont un statut de piéton. Ils ne sont donc pas autoriser à rouler sur la chaussée et doivent rouler à l'allure d'un piéton sur un trottoir alors qu'ils peuvent aller aussi vite qu'un vélo. Améliorer la législation en vigueur pour autoriser ses options alternatives au vélo à pouvoir rouler sur la chaussée.

2 j'aime

Autoriser les trottinettes électriques sur la route et les pistes cyclables cliquer ici

25 Septembre 2017 - 11h28

...sans homologation ni immatriculation, au même titre que les vélos. En effet, elles prennent autant de place sur la chaussée (même moins) qu'un vélo et vont à une vitesse équivalentes. Alors pourquoi les cantonner au trottoir ?

2 j'aime

Faire une place aux déplacements non motorisés :roller, trottinette (cliquer ici)

27 Septembre 2017 - 09h45

En plus du vélo, il faudrait évoluer et considèrer comme moyen de transport tous les déplacements non motorisés : rollers, trottinettes et tous les engins individuels électriques individuels : segway, planche à roulette, etc. Pour cela, il faut leur faire une place sur la route et ne plus les considérer comme des jeux et les cantonner sur les trottoirs au milieu des piétons. Il faut aménager sur la route des emplacements sécurisés (pas une bande d'un mètre materialisée par un trait de peinture au sol au milieu des autres voies ou le partage d'un couloir de bus et de taxi. Il est plus que temps de faire comprendre aux automobilistes que le route ne leur appartient pas et que c'est à eux de faire attention aux personnes non motorisés . Il est temps que les mentalités changent. Les pays nordiques ont bien réussi à avoir plus de vélos que de voitures dans les centres villes, pourquoi est ce que la France n'y arrive pas!

0 j'aime

Faire une place aux déplacements non motorisés :roller, trottinette cliquer ici

27 Septembre 2017 - 09h45

En plus du vélo, il faudrait évoluer et considèrer comme moyen de transport tous les déplacements non motorisés : rollers, trottinettes et tous les engins individuels électriques individuels : segway, planche à roulette, etc. Pour cela, il faut leur faire une place sur la route et ne plus les considérer comme des jeux et les cantonner sur les trottoirs au milieu des piétons. Il faut aménager sur la route des emplacements sécurisés (pas une bande d'un mètre materialisée par un trait de peinture au sol au milieu des autres voies ou le partage d'un couloir de bus et de taxi. Il est plus que temps de faire comprendre aux automobilistes que le route ne leur appartient pas et que c'est à eux de faire attention aux personnes non motorisés . Il est temps que les mentalités changent. Les pays nordiques ont bien réussi à avoir plus de vélos que de voitures dans les centres villes, pourquoi est ce que la France n'y arrive pas! 

1 J'aime

 

 

Connaitre et faire connaitre les alternatives (cliquer ici)

30 Septembre 2017 - 15h47

Les collectivités et les pouvoirs public doivent d'abord s'informer oui promouvoir l'ensemble des modes actifs en particulier les Vleu. Bien que plébiscité ils ne sont pas (encore) bien connus ni reconnus. Ils pourraient ainsi mettre en valeur la diversités solutions alternatives à la voiture qui s'offrent à chacun en fonction de ses contraintes et besoins. Malheureusement une solution tout vélo est utopique, la solution se trouve dans une offre différenciée et adaptée. les Vleu véhicules léger électrique répondent à de nombreux besoins : Leger, facile à utiliser, pliable et compact, silencieux, agréable. Se déplacer à la vitesse d'un vélo avec la souplesse d'un piéton: en voilà un bel avenir de la mobilité.

Les assises de la mobiltié sont closes! 

Pour en avoir le bilan vous pouvez consulter nos articles ici:

Réglementation Vleu vers une interdiction?

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Découvrir nos magasins de Paris, Lyon, Toulouse et Lille

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,